Peru

Focus sur un syndicat : l'Association Péruvienne des footballeurs professionnels (SAFAP)

Membres de la FIFPRO Nouvelles
22 juin 2022
Peru
Comme son nom l'indique, la FIFPRO est une fédération de syndicats de joueurs. Actuellement, 66 organisations sont associées au sein de la FIFPRO pour soutenir les footballeurs professionnels du monde entier.

Aujourd'hui, nous mettons en avant la Agremiación de Futbolistas Profesionales del Perú, la SAFAP, qui se bat depuis 2001 pour protéger les droits des joueurs au Pérou.

Au début du XXIe siècle, la vie des footballeurs péruviens, en termes de droits du travail, était un cauchemar. De nombreux clubs ne remplissaient pas leurs obligations contractuelles, et les joueurs n'avaient aucun moyen de contester ces injustices. Ces outrages constants ont poussé les joueurs à s'unir et à créer le syndicat des footballeurs, la SAFAP.

« Au début, la difficulté était de faire comprendre aux joueurs ce qu'était un syndicat et comment il pouvait les aider à obtenir des changements spécifiques dont ils seraient tous bénéficiaires », explique Fernando Revilla, directeur général de la SAFAP et membre du comité directeur de la FIFPRO depuis 2007.

Union In Focus Peru 1

Un événement qui a marqué le cours de la SAFAP s'est produit en 2003, lorsqu'une grève prolongée a été organisée avec la participation unanime des footballeurs péruviens. Cette mesure de protestation est née du fait que, bien que le syndicat existe désormais, les directions des clubs ne respectent toujours pas les droits des joueurs en matière d'emploi.

Grâce à cette action, le syndicat a obtenu la création d'une convention collective, l'établissement d'une chambre de conciliation et de résolution des conflits et l'acceptation d'un contrat type pour les footballeurs professionnels, qui est toujours en vigueur aujourd'hui. Ils ont également réussi à faire reconnaître le statut de travailleurs pour les joueurs, avec tous les droits du travail que cela implique, et à faire reconnaître et payer pour la première fois les dettes dues depuis 2001.

Cet événement a joué un rôle clé en tant que point de départ, de sorte qu'actuellement, 100 % des footballeurs de la ligue péruvienne sont membres du syndicat et disposent d'une organisation forte et efficace pour les soutenir.

Un autre moment clé de l'histoire de la SAFAP s'est produit en 2009. La situation de l'équipe nationale péruvienne était alors dramatique, et les autorités syndicales ont pu constater que si elles ne s'impliquaient pas dans la résolution du problème, il serait impossible de trouver une solution pérenne. Comme l'explique Revilla : « Il y avait une règle de la FIFA qui disait que les personnes à tous les niveaux du sport devaient faire partie de la fédération de football d'un pays. Mais nous n'étions pas autorisés à être représentés au sein de cet organe. Ainsi, plus de 800 joueurs ont boycotté l'équipe nationale senior juste avant un match de qualification contre l'Uruguay ».

Union In Focus Peru 2

Ce boycott massif a permis d'obtenir la professionnalisation de la deuxième division et l'inclusion des entraîneurs et des assistants dans la convention collective de travail, ainsi que l'ingénierie de l'objectif principal de cette lutte : démocratiser la Fédération péruvienne de football (FPF).

Enfin, depuis décembre 2021, le Pérou est l'un des deux seuls pays, avec l'Uruguay, dont la fédération de football compte des représentants du syndicat des joueurs parmi ses membres. Aujourd'hui, les joueurs (professionnels et amateurs, hommes et femmes, dans le football à 11, le futsal et le football de plage) disposent d'un peu plus de 10 % des voix à l'Assemblée générale de la FPF. Ils ont des représentants au sein du bureau exécutif de la FDF, ainsi que dans la commission des compétitions et la sous-commission du football professionnel.

« Nous disposons maintenant d'autres processus de résolution, et les problèmes sont réglés beaucoup plus rapidement. Il ne s'agit plus de revendiquer et d'exiger des solutions, mais de jouer un rôle important pour ce qui est de produire de nouveaux changements », souligne Revilla.

Union In Focus Peru 3

Aujourd'hui, la direction de la SAFAP est composée de Roberto Silva Pró, l'un des fondateurs du syndicat en 2001, au poste de président, accompagné d'Orlando Contreras, Adrián Zela, Diego Penny et Steven Rivadeneira. Tous les responsables sont engagés dans le même objectif : protéger le bien-être global des membres.

Revilla revient sur l'histoire du syndicat : « Nous sommes passés d'un monde dans lequel les footballeurs péruviens étaient pratiquement impuissants à la consolidation d'un syndicat qui travaille dur, produit de bons résultats et parvient à faire respecter les droits de tous les joueurs. Il existe une relation professionnelle avec les clubs qui fait que si vous signez un contrat, vous pouvez être sûr qu'il sera honoré dans son intégralité ».