BWI App

Les syndicats internationaux de footballeurs, de travailleurs de la construction et de travailleurs domestiques lancent une plateforme numerique pour defendre les droits des travailleurs au qatar et dans le monde entier apres la Coupe du Monde

Droits de l'Homme Déclaration

Partager cette citation

Fermer
BWI App

Trois syndicats internationaux annoncent aujourd'hui le lancement d'une plateforme numérique mondiale visant à apporter un soutien aux travailleurs migrants qui resteront au Qatar après la Coupe du monde 2022 et à ceux qui seront employés lors de futures compétitions internationales de football dans d'autres pays. Pilotée au Qatar par l'Internationale des travailleurs du bâtiment et du bois (IBB) et la Fédération internationale des travailleurs domestiques (FITD), en partenariat avec le syndicat mondial des joueurs de football de la FIFPRO, cette ressource d'information sera un outil durable pour les migrants dans un contexte où leurs droits et leurs conditions d'emploi restent menacés.

La plateforme numérique, qui est accessible via une application pour téléphone portable, est une contribution des trois syndicats mondiaux pour aider à assurer un soutien continu aux travailleurs du Qatar et aux autres travailleurs migrants dans le monde. Conçue par une équipe de développement expérimentée en consultation avec des migrants de différents secteurs, la plateforme contribuera à garantir que les travailleurs puissent accéder facilement à des informations actualisées sur leurs droits et la législation du travail et qu'ils puissent obtenir un soutien lorsqu'ils en ont besoin.

Dans le cadre d'une vision partagée au cours des dernières années, les trois syndicats ont cherché des moyens de garantir un impact positif et durable pour les communautés et les personnes impliquées dans l'organisation de grands événements footballistiques. En l'état actuel des choses, leur appel à une meilleure mise en œuvre et à un meilleur suivi des récentes réformes du travail et à la création d'un Centre pour les travailleurs migrants au Qatar reste sans réponse. Par conséquent, la plateforme numérique annoncée aujourd'hui constitue à ce jour la seule initiative prise par les travailleurs migrants et en leur faveur dans le but de leur fournir une aide à l'emploi après la Coupe du monde 2022.

 

Au cours de l'année écoulée, plus de 1 000 travailleurs migrants ont été consultés sur cette initiative, ont exprimé leurs besoins et ont contribué à la création de la plateforme numérique qui vise à leur fournir des informations pratiques faciles à comprendre. Les informations y sont disponibles en anglais, arabe, ourdou, bengali, philippin, hindi et népalais. L'application permettra également aux groupes communautaires de migrants qui parlent ces langues d'accéder à des contenus de formation et à des ressources éducatives.

Alors que la Coupe du monde de la FIFA touche à sa fin le 18 décembre, Journée internationale des migrants, la FIFPRO, l'IBB et la FITD restent déterminées à soutenir l'avancement des droits et des conditions des travailleurs migrants. Les syndicats mondiaux encouragent la collaboration de toutes les parties prenantes afin de garantir le respect et la protection des conditions de travail et des droits humains fondamentaux de tous les travailleurs impliqués dans les tournois de football et aux alentours.

Ambet Yuson, secrétaire général de l'IBB, a déclaré : « Les travailleurs migrants du secteur de la construction constituent l'épine dorsale des immenses efforts d'infrastructure déployés pour les Coupes du monde de la FIFA, et notamment pour Qatar 2022. Trop de personnes ignorent encore les droits dont elles jouissent suite à leur introduction par les réformes de l'État du Qatar. Les barrières linguistiques, le manque de confiance et la peur rendent encore plus difficile pour les travailleurs migrants de connaître et de faire valoir leurs droits. En lançant cette nouvelle plateforme numérique, nous pouvons contribuer à garantir que ces mêmes travailleurs migrants disposent des infrastructures dont ils ont besoin, même au-delà du tournoi ».

Elizabeth Tang, secrétaire générale de la FITD, a déclaré : « Aucun pays n'est à l'abri de difficultés pour offrir des services aux travailleurs nationaux, car beaucoup d'entre eux vivent leur vie de manière invisible dans les espaces publics. En contribuant à rendre le privé public, cette plateforme permettra aux travailleurs nationaux de se sentir à nouveau visibles ».

David Aganzo, président de la FIFPRO, a déclaré : « Au nom de tous les footballeurs du monde, la FIFPRO soutient pleinement le lancement de cette application qui permettra aux travailleurs migrants de tous les secteurs au Qatar de résoudre les principales questions qu'ils peuvent se poser sur leur emploi. Nous sommes fiers d'avoir joué notre rôle dans le développement de l'application, et nous sommes convaincus que nos collègues syndicats, l’IBB et la FITD feront un travail fantastique pour gérer l'application et fournir des conseils et une assistance solides aux travailleurs du Qatar, entre autres pays ».

Jonas Baer-Hoffmann, secrétaire général de la FIFPRO, a déclaré : « Nous avons eu le privilège, avec plusieurs joueurs de football, d'apprendre de la communauté des travailleurs migrants et avec elle comment améliorer leurs conditions. Bien que de nombreux éléments nécessitent des mesures supplémentaires de la part des institutions gouvernementales et le soutien de la communauté internationale, cette application améliorera l'accès à l'information et la capacité des travailleurs à mieux comprendre et utiliser les droits dont ils disposent. La modification des lois et l’amélioration des conditions sont souvent encore inaccessibles en raison de la bureaucratie, d'un manque d'éducation et du comportement abusif de nombreuses entreprises, mais les travailleurs échangent et s'entraident beaucoup par voie numérique ; cette application comble donc une lacune. Nous sommes fiers de pouvoir contribuer et aider les travailleurs à façonner leur propre héritage longtemps après la fin de la Coupe du monde ».