Header FIFPRO Welcomes Institutions

La FIFPRO salue les décisions des institutions européennes visant à protéger les compétitions ouvertes et les droits des joueurs

Conception du concours Nouvelles

Partager cette citation

Fermer
Header FIFPRO Welcomes Institutions
La FIFPRO salue les récentes décisions des institutions publiques européennes visant à protéger les compétitions ouvertes, à encourager la responsabilisation et à améliorer la durabilité dans la gouvernance et la prise de décision en matière de sport, ainsi qu'à promouvoir les syndicats de joueurs et les droits de l'homme.

Les documents publiés par le Conseil de l'Union européenne, le Parlement européen et l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe abordent des aspects fondamentaux qui ont été mis en avant par la communauté européenne et internationale des syndicats de joueurs en ce qui concerne la liberté d'association, le procès équitable, la gouvernance démocratique et responsable, les droits fondamentaux de l'homme et du travail, la durabilité financière, la sécurité du sport, la protection des marchés de jeu nationaux, ainsi que le renforcement de l'importance des compétitions ouvertes basées sur le mérite sportif et la solidarité.

La FIFPRO et ses syndicats membres ont souligné à plusieurs reprises la nécessité pour la gouvernance du football européen et international de refléter les droits des partenaires sociaux dans le secteur du football professionnel. Dans un récent manifeste pour l'avenir du secteur du football professionnel avec les ligues européennes, la FIFPRO a souligné la nécessité de respecter et de refléter les normes de gouvernance des meilleures pratiques entre les partenaires sociaux sur les principaux marchés du football afin de mettre en place un modèle de gouvernance plus inclusif dans le football professionnel au niveau international.

Alexander Bielefeld, Directeur de la politique mondiale et des relations stratégiques de la FIFPRO, a déclaré : « La nouvelle mouture de la politique des sports de l’Union européenne arrive à un moment important pour souligner ce que notre secteur doit régler afin de protéger son droit de fonctionner - tant sur le plan social que commercial. Le fait que le Conseil de l'UE, le Parlement européen et l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe publient des documents de réglementation aussi importants en si peu de temps montre le sérieux des défis à relever dans notre jeu pour construire un secteur durable et inclusif. »

Suite aux choix des décideurs politiques, la FIFPRO espère trouver des solutions communes aux défis systémiques du secteur du football et soutiendra activement la mise en œuvre d'une structure de gouvernance améliorée dans le football européen et international, qui donne aux joueurs et à leurs syndicats une représentation équitable dans la prise de décision concernant l'emploi et le marché du travail, et qui mène à des conditions de travail durables et au développement du secteur.

Photo (de gauche à droite) : Lord George Foulkes, Simona Kustec (Ministre slovène de l'éducation, des sciences et du sport) et Tomasz Frankowski.