APPI First Aid 2500

Le syndicat indonésien des joueurs lance une campagne de premiers secours pour les joueurs

6 décembre 2021

L'association des joueurs d'Indonésie propose aux footballeurs professionnels du pays un cours sur les premiers secours.

Plusieurs joueurs connus sont impliqués dans le projet, qui propose également une vidéo d'instruction sur la manière de pratiquer la réanimation.

« Nous avons connu plusieurs incidents de joueurs qui s'effondraient sur le terrain en raison d'un arrêt cardiaque soudain », a déclaré Gotcha Michel, directeur général adjoint de l'APPI, à la FIFPRO. L'incident le plus récent est le décès de l'ancien joueur de l'équipe nationale Ricky Yacobi, décédé l'année dernière après s'être effondré lors d'un match amical avec d'anciens internationaux.

L'objectif de la campagne de premiers secours de l'APPI est double :

  1. former les footballeurs professionnels et les responsables d'équipe à la bonne exécution des gestes de premiers secours
  2. sensibiliser les footballeurs professionnels à l'importance de la maîtrise de ces gestes de premiers secours.

Ce contenu a été caché parce que les cookies n'ont pas été acceptés. Cliquez ici de reconsidérer.

L'APPI a fait appel à la coopération de trois joueurs de l'équipe nationale et d'un acteur pour sa vidéo : Andritany Ardhiyasa (capitaine de Persija Jakarta), Achmad Jufriyanto (Persib Bandung), Basia Putri (équipe nationale féminine) et Isa Bajaj (comédien et supporter bien connu de Persebaya).

Michel : « En incluant Andritany, Jufriyanto et Putri, nous impliquons des personnes populaires qui sont liées aux trois plus grandes équipes. Ces équipes ont un énorme vivier de supporters qui pourraient nous aider à sensibiliser le plus grand nombre possible de personnes à notre campagne ».

Partiellement financé par un fonds de la FIFPRO Asie, ce projet a démarré en octobre. Depuis, l'APPI a déjà formé plus de 300 joueurs, et le syndicat a programmé d'autres ateliers jusqu'en avril 2022, dans le but de toucher jusqu'à 1 000 footballeurs professionnels des deux premières divisions indonésiennes (Liga 1 et Liga 2).

« Ces compétences en matière de premiers secours n'étaient pas très répandues en Indonésie, notamment chez les footballeurs », a indiqué Michel. « Nous avons reçu beaucoup de réactions positives de la part des joueurs, des supporters, des clubs et des gérants, et nous avons remarqué que beaucoup de joueurs ont partagé notre campagne sur leurs réseaux sociaux ».