Ederson

La charge de travail des joueurs dans l'industrie du football

6 mai 2021
S'ils sont équilibrés, les calendriers de compétitions protègent la santé et le bien-être de l'athlète et permettent aussi bien aux sportifs et aux sportives de réaliser de grandes performances.

Il s'agit d'une question de plus en plus essentielle dans l'industrie du football, qui a des répercussions importantes pour la conception du calendrier et des compétitions, ainsi que pour l'intégration de mesures de protection spécifiques aux joueurs.

Les compétitions et leurs formats au niveau national et international ont radicalement changé depuis la création du football professionnel. De plus, la fragmentation du calendrier des matches à haut niveau professionnel accroît les risques d'endommager un parcours professionnel durable et sain, ce qui a un impact sur l'excellence sportive. Dans le même temps, des milliers de joueurs et des centaines de clubs professionnels ne disposent pas des structures de compétition adéquates apportant des possibilités de jeu suffisantes sur l'ensemble de la pratique de ce sport.

Éviter la collision ou le chevauchement des obligations de matches des joueurs entre le club et l'équipe nationale

Le calendrier international des matches inclut les dates pour lesquelles les joueurs doivent être libérés par leurs clubs afin de pouvoir jouer pour leur équipe nationale. Le CIM actuel a été convenu pour une période de 6 ans : 2018-2024. Le CIM fournit donc un cadre général qui donne la possibilité de programmer des matches et définit la coexistence entre les compétitions en équipes nationales et celles en clubs (aussi bien nationales et internationales). Compte tenu de la densité globale des calendriers, il convient de protéger les joueurs et d'éviter la collision ou le chevauchement des obligations des joueurs entre le club et l'équipe nationale.

Ce contenu a été caché parce que les cookies n'ont pas été acceptés. Cliquez ici de reconsidérer.

Ce contenu a été caché parce que les cookies n'ont pas été acceptés. Cliquez ici de reconsidérer.

5 jours de repos et de récupération entre deux apparitions

Selon l'étude « À la limite » publiée en 2019 par la FIFPRO, les joueurs ont besoin d'au moins 120 heures (5 jours) entre les matches pour être au mieux de leur forme sur une saison et gérer le risque de blessure.

Un match est considéré comme étant dans la « zone critique » pour un joueur, si ce dernier était

  • sur le terrain pendant au moins 45 minutes,
  • a joué au moins 45 minutes lors du match précédent
  • n'a pas eu au moins 5 jours de repos et de récupération entre ces deux apparitions.

Il est important de noter que c'est l'exposition cumulée à des matches dans une zone critique, associée aux déplacements et aux éventuels raccourcissements des pauses intersaison et en saison qui constitue un problème pour la santé, les performances et la longévité des carrières.

Ce contenu a été caché parce que les cookies n'ont pas été acceptés. Cliquez ici de reconsidérer.

7 semaines de congé et 4 semaines de reprise de l'entraînement pendant un an

Les pauses intersaison sont obligatoires, elles doivent durer au moins 5 semaines (semaines d'inactivité physique et semaines d'activité comprises) et doivent avoir lieu en dehors de l'environnement du club et de l'équipe nationale.

Pause en saison qu'un joueur est autorisé à prendre sans match ni entraînement, pendant une saison. Les pauses en saison sont obligatoires et doivent durer 2 semaines. Cependant, il arrive qu'elles ne soient pas respectées, notamment en raison des exigences du calendrier des matches.

De plus, juste après la pause d'intersaison ou la période de vacances, une période minimale acceptable de reprise de l'entraînement doit être garantie à tous les joueurs avant de participer aux prochains matches en compétition. La durée optimale d'une période de reprise de l'entraînement dépend de différents facteurs, dont l'état physique du joueur et la durée de la pause elle-même. Cependant, on considère généralement qu'une période de reprise d'entraînement d'au moins 4 semaines est nécessaire pour travailler sur la prévention des blessures et optimiser les performances futures.

Outil de surveillance de la charge de travail des joueurs

Les connaissances scientifiques factuelles et probantes concernant les calendriers des matches et la charge de travail des joueurs apportent des informations essentielles pour évaluer et concevoir des mesures de protection des joueurs intégrées contre une charge de travail excessive, ainsi que des politiques spécifiques visant à offrir des possibilités de jeu suffisantes aux footballeurs professionnels.

Vous voulez en savoir plus ?

PLAYER WORKLOAD MONITORING (PWM)