Red Button 2 2500

Red Button : Les experts estiment que l'application offre une protection maximale

11 septembre 2020
Pour permettre aux footballeurs professionnels de signaler en toute sécurité les approches pour trucage de matchs, la FIFPRO distribue une application pour smartphone nommée Red Button.

L'application Red Button permet aux joueurs de signaler anonymement des approches pour tenter de truquer des matchs. Elle est mise à la disposition des footballeurs professionnels par la FIFPRO et ses syndicats de joueurs membres. Les rapports sont envoyés à une autorité locale, telle qu'un organisme chargé de l'application de la loi ou à la police. Dans le cadre d'un accord de collaboration, la FIFPRO peut envoyer des rapports à la FIFA pour enquêter.

Un rapport de décembre 2019 de l'Université de Liverpool a cité l'application Red Button comme ayant obtenu le meilleur score global dans une évaluation française de vingt systèmes de signalements utilisés entre autres par l'UEFA, l'Unité pour l'intégrité du tennis, le Ministère italien des sports et diverses universités américaines.

La publication de l'Université de Liverpool a énuméré plusieurs points forts de l'application Red Button :

  • Garantie de l'anonymat : l'application offre une protection maximale de l'identité du joueur à l'origine du signalement. Les experts d'Interpol ont testé l'application Red Button, et n'ont pas pu la pirater et obtenir des informations des utilisateurs. Interpol a qualifié l'application Red Button d'outil de signalement sûr.
  • L'application Red Button est facile à utiliser.
  • L'application Red Button est utilisée uniquement par les joueurs, ce qui devrait améliorer la qualité des informations partagées.
  • Les rapports sont filtrés par une partie sans lien avec le sport.
  • Red Button est distribué par les syndicats de joueurs affiliés à la FIFPRO : 83 % des athlètes font confiance à leur syndicat et à d'autres (et 35 % seulement au syndicat).

“J'invite tous les joueurs à s'assurer que l'application est bien installée sur leur téléphone”

— de David Forrest, professeur de l'Université de Liverpool

La FIFPRO a répondu à certaines des recommandations que l'Université de Liverpool a ajoutées dans sa publication. Par exemple, les joueurs peuvent désormais télécharger des images, des enregistrements audio et vidéo lorsqu'ils font un signalement.

En outre, l'accord de collaboration de la FIFPRO avec la FIFA signifie que si un joueur utilise l'application Bouton Rouge, la FIFA considère son rapport valable. (La FIFA et d'autres instances dirigeantes du football obligent les joueurs à signaler toute approche pour trucage de matchs, au risque d'une interdiction pluriannuelle s'ils ne le font pas.)

« J'invite tous les joueurs à s'assurer que l'application est bien installée sur leur téléphone », a déclaré le professeur Forrest. « Si jamais vous avez des préoccupations à transmettre, elle sera une ressource à utiliser pour protéger votre propre carrière et pour contribuer à la sauvegarde du sport ».

« Le signalement de vos soupçons est une chose que vous devez au football et aux supporters, mais c'est également vital pour protéger votre propre carrière et votre réputation ».

“Je peux assurer aux joueurs que l'utilisation de l'application est sécurisée”

— de David Forrest, professeur de l'Université de Liverpool

« Je peux assurer aux joueurs que l'utilisation de l'application est sécurisée », a déclaré le professeur David Forrest, l'un des responsables de l'étude de l'Université de Liverpool.

« Si vous souhaitez que votre rapport soit anonyme, vous pouvez faire ce choix et vous assurer que la technologie empêche quiconque de découvrir qui a fait le rapport. Même en cas de perte ou de vol de votre téléphone, il n'y aura aucune trace de votre utilisation de l'application ».

Le professeur Forrest a déclaré que l'application était « très simple à utiliser » et « efficace ».

« Votre rapport sera d'abord vu par une partie extérieure sans lien avec le football, choisie par votre association de joueurs. Il lui incombera d'enquêter ou de transmettre les informations aux organismes compétents. Vous pouvez être sûr qu'ils veilleront à ce que vos informations soient correctement prises en compte et, si possible, utilisées directement dans la lutte contre le trucage des matchs ».