Marco Van Basten

Marco van Basten : « La Drake Football Study est essentielle pour le secteur »

Programme : Etude de Football Drake Nouvelles

Partager cette citation

Fermer
Marco Van Basten
  • Cette semaine marque le troisième anniversaire du début du Drake Football Study

  • L'étude suit la santé d'environ 170 footballeurs et footballeuses pendant 10 ans

  • Marco van Basten était un invité spécial et un intervenant lors du lancement officiel en octobre 2019

Cette semaine marque le troisième anniversaire du début de la Drake Football Study, un projet décennal sans précédent qui permettra de mieux comprendre les différents aspects de la santé des footballeurs.

L'étude suit la santé d'environ 170 footballeurs professionnels masculins et féminins, en commençant pendant leur carrière de joueur et en assurant éventuellement la transition jusqu'à la retraite.

En octobre 2019, l'initiative a été lancée à l'Emirates Stadium d'Arsenal, où Marco van Basten, triple Ballon d'Or, était un invité spécial. 

« Ce projet de longue haleine est important pour le secteur du football professionnel, car il vient enrichir les données scientifiques nécessaires à la gestion et au traitement des problèmes de santé potentiels chez les joueurs », a déclaré Van Basten, en réfléchissant à son lancement, à la FIFPRO.

« Il peut également contribuer à la prévention des problèmes de santé chez les joueurs actifs et retraités. »

Van Basten est l'un des plus grands attaquants de sa génération. Ses buts ont permis à l'Ajax et au Milan de remporter trois titres de champion national chacun, et ont joué un rôle important dans la conquête du premier titre de l'UEFA EURO par les Pays-Bas en 1988.

Bien que le double vainqueur de la Coupe d'Europe ait reçu de nombreux honneurs au cours de sa carrière, ajoutant le titre de Joueur mondial de la FIFA à ses trois Ballons d'Or, Van Basten a disputé son dernier match à 28 ans, contraint à une retraite anticipée en raison d'une grave blessure à la cheville.

« À l'heure actuelle, la prévention des blessures fait l'objet d'une plus grande attention qu'à l'époque où je jouais, et on sait mieux comment s'y prendre », explique-t-il.

Effets d'un calendrier surchargé

En ce qui concerne la santé physique des footballeurs d'élite, impossible d'ignorer le calendrier actuel des matches, qui est surchargé. 

Une enquête de la FIFPRO menée auprès de 1 055 joueurs et de 92 experts en performances, publiée au début de l'année, montre que les footballeurs professionnels sont favorables à une nouvelle réglementation visant à remédier à l'encombrement croissant des matches et à la charge des déplacements

Les 92 experts en performances - dont des scientifiques du sport, des médecins et des entraîneurs de conditionnement - soutiennent l'opinion des joueurs selon laquelle le niveau actuel des matches dans le football d'élite sans réglementation de protection présente des risques pour la santé mentale et physique. 

Van Basten continue de critiquer ouvertement le calendrier de jeu surchargé actuel.  
 
« Il est important de limiter le nombre de matches en limitant le nombre de compétitions, en limitant le nombre de clubs par compétition et en limitant la durée des tournois », affirme Van Basten.  

« Une année compte 52 semaines. Les joueurs ont besoin de quatre semaines de pause hors saison et de deux semaines de pause en saison. Si vous avez cinq semaines de préparation, il vous reste près de 40 semaines. 

« Pour parvenir à limiter le nombre de matches des meilleurs joueurs, il faut une coordination entre les organisateurs de compétitions. Mais nous savons bien sûr que les aspects financiers et les revenus l'emportent. » 

Marco Van Basten 2
Marco van Basten célébrant un but à l'EURO 1988 avec les Pays-Bas

Commotions cérébrales et santé mentale

L'un des aspects de la santé des footballeurs qui est examiné dans le cadre de la Drake Football Study concerne les effets à long terme des commotions cérébrales.

Au cours de sa carrière, Van Basten a dû passer une nuit à l'hôpital pour une commotion cérébrale après qu'un gardien de but adverse l'ait touché à la tête plutôt qu'au ballon.

« Par rapport à l'époque où je jouais, il y a aujourd'hui une plus grande sensibilisation aux commotions cérébrales et à leurs conséquences potentielles. Il semble que le football ait enfin accordé aux commotions cérébrales l'attention nécessaire. Si l'accent est souvent mis sur la santé physique, la santé cérébrale est tout aussi importante », défend Van Basten.

« Outre les commotions cérébrales, il serait bon de rassembler des informations scientifiques sur les coups de tête et de déterminer si ceux-ci ont un impact sur le cerveau des joueurs. Combien de temps un joueur peut-il faire des têtes au cours de sa carrière ? À quelle fréquence est-ce sûr ou non ? Cette discussion est surtout relayée par les médias, mais c'est l'information scientifique que nous devons obtenir. »

Grâce à la collaboration de la FIFPRO avec le service de médecine sportive des centres médicaux de l'université d'Amsterdam et de l'université de Pretoria en Afrique du Sud, deux doctorants vont commencer à analyser certaines données de la Drake Football Study dans les années à venir.

La priorité sera donnée aux douleurs articulaires des hanches et des genoux des joueurs masculins, tandis que la santé mentale fera l'objet d'une attention particulière chez les joueuses.

« La santé mentale des joueurs fait l'objet d'une attention accrue de nos jours », constate Van Basten.

« Nous avons besoin des données pour nous permettre de comprendre pourquoi un joueur choisit d'étudier, et a une bonne santé mentale, et pourquoi un joueur opte pour la dépendance à l'alcool et a une mauvaise santé mentale. Les données devraient nous aider à comprendre ces choix et nous permettront également de mieux gérer et guider les joueurs. »

La Drake Football Study est financée par la Drake Foundation et soutenue par les centres médicaux de l'université d'Amsterdam, Mehiläinen (Finlande) et Push Sports (Pays-Bas). Le professeur Vincent Gouttebarge, médecin en chef de la FIFPRO, en est le directeur de recherche.