Vibe01 2500

Une nouvelle carriere : Lasse Vibe : du football a la finance

Transition de Carrière L'histoire du joueur
20 janvier 2022
Vibe01 2500
  • Lasse Vibe, ancien international danois, recommande vivement à tous les joueurs, quelle que soit leur réussite, de consacrer du temps à développer des centres d'intérêt en dehors du football.
  • L'ancien attaquant du FC Midtjylland a obtenu un master en finance à Aarhus BSS alors qu'il jouait encore, et lorsqu'il a pris sa retraite à la fin de la saison dernière, il avait déjà entamé une carrière de conseiller financier. 
  • Lasse explique à la FIFPRO comment il a trouvé un équilibre entre le statut de joueur et celui d'étudiant, et comment le fait de prendre du recul par rapport au football lui a permis de mieux apprécier le jeu.  

Je pense que dans le monde du football, nous considérons parfois l'éducation et le développement à l'extérieur comme un « plan de secours », quelque chose qui n'est vraiment nécessaire que si nous ne réussissons pas, ou si nos carrières sont interrompues. Et pourtant, je pense que nous devrions envisager la question sous un tout autre angle - même les plus grands talents du monde devraient élargir leurs horizons au-delà du terrain.  

Le dernier match en tant que footballeur professionnel est un match que nous jouerons tous, et même si c'est un peu pénible d'y penser, peu importe ce que vous avez accompli dans votre carrière. Un jour, les foules vont se disperser, vous ne serez plus aussi important(e) qu'avant, et si vous avez construit toute votre vie autour du football, il ne vous restera plus rien.  

Vibe03 1100

Lorsque j'ai raccroché mes crampons, je savais que je me retournerais toujours sur ma carrière avec un sentiment de fierté, mais c’était parce que je savais que j’avais d’autres perspectives. J'avais déjà ma propre entreprise ; j'avais mes clients auxquels je devais penser, du travail et je me suis immergé directement dans ma nouvelle vie à Imperium Family Office. Si je n'avais pas eu cette nouvelle orientation pour me tenir occupé, je me serais senti perdu. 

Il y a cette mentalité qui veut que pour être le meilleur, il faut tout donner au football, et bien sûr qu'il faut s'y consacrer, mais cela ne doit pas vous empêcher d'investir dans d'autres aspects de votre vie. Une partie du travail consiste à prendre du temps pour récupérer physiquement, pourquoi ne pas prendre ces heures et les utiliser à bon escient ?  

J'ai profité du mien pour étudier à temps partiel et, en l'espace de dix ans, j'ai obtenu une licence et une maîtrise, tout en continuant à me consacrer pleinement à ma carrière de joueur. Ceci a eu un effet positif sur mon jeu, car j'ai commencé à apprécier chaque séance d'entraînement et chaque match.  J'avais beaucoup plus de plaisir à jouer.  

Lorsque j'ai terminé mes études en 2015, j'ai commencé à réfléchir à la suite des événements. J'ai commencé à chercher des moyens de mettre mes études en pratique. J'ai fait des recherches sur les schémas financiers des joueurs après la retraite et j'ai réalisé à quel point ils étaient nombreux à faire faillite quelques années seulement après avoir terminé leur carrière ; j'ai compris que ce pourrait être mon nouvel objectif. Je pourrais aider d'autres athlètes à comprendre et à améliorer leur situation financière et à s'orienter dans cette nouvelle étape de la vie.  

J'ai parlé à des banquiers, des investisseurs et des entreprises du monde entier pour concrétiser mon idée, et c'est ainsi que je suis entré en contact avec mes partenaires actuels. Ils venaient de lancer l'activité Imperium Family Office, et nous avons réalisé que les problèmes pour lesquels ils assistaient leurs clients n'étaient pas si différents de ceux rencontrés par nombre de footballeurs. Je les ai donc rejoints, en apportant mon réseau et mon expérience. 

Vibe02 1100

Je parle d'expérience, car bien qu'il s'agisse de mon premier emploi dans le secteur financier, je sais maintenant que les compétences acquises sur le terrain sont inestimables dans le monde extérieur. Toute organisation a besoin d'avoir l'esprit d'équipe - et nous avons cela dans le sang.  

En tant que joueurs, nous sommes conditionnés pour nous atteler à la tâche, quoi qu'il arrive. Vous perdez un match ? C'est malheureux, mais un autre se profile à l'horizon et exige toute votre attention. Vous devez voyager, récupérer, vous entraîner, rester en bonne santé ; tout va très vite, mais vous ne pouvez pas vous laisser distancer. Les gens vous jugent constamment, mais vous devez mettre tout cela de côté et vous concentrer sur le fait d'être le meilleur possible, semaine après semaine. On m'a dit que j'avais une excellente attitude dans les affaires parce que je vais toujours de l'avant, mais je ne l'ai pas appris dans un bureau, je l'ai appris sur le terrain. Tous les joueurs ont ce potentiel.  

Le problème, c'est que vous ne pouvez l'appliquer qu'à quelque chose qui vous passionne.  Je me rends compte que mon intérêt pour le monde de la finance et de l'économie n'est pas partagé par tout le monde. Donc, si je devais donner un conseil à un joueur, ce serait de trouver une passion en dehors du football - trouvez-vous une nouvelle équipe dont vous voulez faire partie.  

Il y a tellement plus d'opportunités de formation et de développement à votre disposition aujourd'hui : saisissez-les. Découvrez d'autres passions, rencontrez des gens avec des perspectives de vie différentes et préparez-vous à embrasser la vie en dehors du football - ce pourrait être une nouvelle étape merveilleuse, pour autant que vous soyez prêt(e) à la franchir ! »