Brendanclarke New2

Brendan Clarke a adoré chaque seconde de son premier travail caritatif

Impact sur les Joueurs L'histoire du joueur

Partager cette citation

Fermer
Brendanclarke New2
  • Aux côtés de son ancien coéquipier, Conan Byrne, Brendan Clarke a participé à une collecte de fonds dans toute l'Irlande, le « Crossbar Challenge » ou défi de la transversale
  • Le gardien de but du Shelbourne FC a contribué à récolter plus de 26 000 € pour Make a Wish Ireland, association qui s'efforce d'apporter joie de vivre aux enfants gravement malades
  • Brendan, qui est également président de la PFA Irlande, encourage les autres joueurs à faire preuve eux aussi de militantisme social

Conan et moi-même nous sommes fixés comme objectif de parcourir le pays pour jouer le défi de la barre transversale dans tous les stades des deux premières divisions de la Ligue d'Irlande. Ceci afin de collecter 10 000 € pour « Make a Wish Ireland ». Évidemment, l'important est de participer et le score n'est pas important, mais je l'ai quand même battu à la barre transversale 13 à 7.

Les footballeurs qui lisent ces lignes connaissent certainement ce concept, car on y a tous joué en s’amusant à la fin de l'entraînement, en rivalisant pour voir qui pouvait le premier toucher la barre transversale avec le ballon depuis la ligne médiane. Mais je pense qu'on peut dire à juste titre que Conan et moi sommes passés au niveau supérieur.

Brendan Clarke Story 1

Nous avons pris la route pour nous rendre dans 19 stades différents, et une fois arrivés, on ne pouvait pas partir avant d'avoir touché la barre. Parfois, on y arrivait du premier coup, comme à Waterford, où en débarquant, on a frappé le ballon et on était de retour dans la voiture cinq minutes après. Derry City a été une autre histoire. Le terrain est absolument immense, et il nous a fallu pas moins de 36 essais. On n'avait qu'une hâte, c'était de regagner nos lits.

Conan, qui était mon coéquipier pendant de nombreuses années avant qu'il ne prenne sa retraite, a un CV étonnant en ce qui concerne ses activités caritatives. Pour ma part, c'était la première fois que je participais à une grande collecte de fonds et j'ai été totalement bluffé par la générosité des gens. On a atteint notre objectif dès la première matinée. Voir les gens se rassembler au nom d'une belle cause est quelque chose d’incroyable.

Peut-être que seuls Conan et moi avons frappé le ballon, mais les fonds récoltés, eux, provenaient de centaines de contributeurs. Que ce soit de ceux qui ont donné de l'argent, ceux qui ont retweeté nos efforts, le personnel du stade qui a ouvert les portes et aménagé le terrain pour nous pendant la saison morte, ou même les clubs – qui normalement sont des adversaires – tous ont envoyé des objets à vendre aux enchères pour soutenir la collecte de fonds. Toutes les rivalités ont été mises de côté pour quelque chose de plus grand, et c'était incroyable d'en faire partie.

Un type a même répondu à un appel à l'aide de dernière minute de notre part, car nous nous n’avions pas d’équipe en charge du contenu. Paul Mladjenovic a juste offert trois jours de sa vie, il a sauté dans un bus de Galway à Dublin, juste à temps pour nous accompagner et documenter le voyage. On n'aurait jamais généré cet élan sans son contenu.

C'était un effort qui touchait toute l'Irlande dans le but de collecter des fonds pour une cause qui en valait vraiment la peine. Make a Wish est une organisation caritative brillante, qui s'efforce d'offrir aux enfants atteints de maladies graves une expérience dont ils ont toujours rêvé. Pour certains, c'est aller à Disneyland, pour d'autres, c'est transformer leur chambre, et parfois, c'est tout simplement le désir de rencontrer leurs héros. La vie de ces enfants est souvent dictée par les calendriers de traitement et les rendez-vous à l'hôpital, et leur offrir ce plaisir ou ce souvenir dont ils ont toujours rêvé est quelque chose de vraiment particulier.

Brendan Clarke Story 2

La collecte de fonds a été plus difficile ces dernières années en raison des restrictions liées au coronavirus. Environ 200 enfants se sont ainsi retrouvés sur liste d'attente pour que leur souhait soit exaucé. En tant que parents d'enfants en bas âge, Conan et moi-même avons été touchés par le travail qu'ils accomplissent et nous avons compris ce que cela signifierait pour nous si la situation était inversée, de voir tant de personnes se mobiliser pour donner un sourire à l'un de nos enfants.

Savoir que chaque centime récolté servait à marquer une grande différence dans la vie de tant de familles nous a vraiment encouragés. Peu importe notre fatigue ou l'heure à laquelle on devait se lever, on sautait dans la voiture et on recommençait, parce qu'on avait le pouvoir de réaliser les rêves de quelques personnes.

Si, en tant que footballeur, vous avez la possibilité d'utiliser votre position pour améliorer le monde qui vous entoure, saisissez-la sans hésiter. En tant que joueurs, on a ces plateformes qui nous permettent de toucher un très grand nombre de personnes, et cette influence peut être inestimable pour les organisations caritatives.

Je pense également qu'il est important de donner aux gens la possibilité de voir une autre facette de notre personnalité ; la personne qui apparaît pendant les 90 minutes d'un match ne résume pas tout ce que vous êtes. Il est bon de montrer qu'on est une personne lambda. Dans mon cas, quelqu'un qui a traversé l'Irlande avec un ami, en s'amusant beaucoup, et qui n'a pas réussi à toucher la barre transversale après 36 tentatives...

Avant cette aventure, j'ai concentré mon énergie sur l'amélioration des conditions de travail des joueurs, par le biais de mon travail pour la PFA Irlande. J'aime le fait de vouloir changer les choses dans le monde dans lequel nous travaillons et vivons, et j'espère faire partie d'un changement positif pour les générations à venir. Mais, c'est la première fois que je me suis vraiment plongé dans le militantisme en dehors du sport et, non seulement j'ai fait un peu le bien, mais j'ai aussi adoré chaque seconde de ce projet.

Dans notre série #CommunityChampion, nous mettons en lumière les activités d'un footballeur professionnel ou footballeuse professionnelle permettant d’améliorer la vie des autres membres de sa communauté. Toutes les deux semaines, nous braquons les projecteurs sur un autre joueur ou joueuse.

Depuis 2008, la FIFPRO honore les footballeurs professionnels qui ont apporté une grande contribution à une œuvre caritative par le biais du Prix de Mérite.