Arthurirawan2 Communitychampion

Arthur Irawan : Le sourire d’un enfant heureux est la récompense ultime de notre aide

Impact sur les Joueurs L'histoire du joueur
14 juin 2022
Arthurirawan2 Communitychampion
  • Il y a moins de trois ans, Arthur Irawan a fondé Athletes for Good
  • Ce jeune joueur de 29 ans n’encourage pas seulement les footballeurs, mais tous les athlètes à contribuer à leur communauté locale et à en être les ambassadeurs pour un monde meilleur
  • Le joueur de Persik Kediri concentre ses efforts sur l'Indonésie pour le moment, mais espère encourager d'autres personnes à prendre l'initiative d'aider dans leur propre ville et pays

Le football est actuellement le sport le plus populaire en Indonésie, et en tant que joueurs, nous bénéficions en très grande partie du soutien des communautés au sein desquels nous travaillons. Selon moi, nous avons une responsabilité, et devons donner en retour ce que nous pouvons à la société, exercer une influence positive sur les communautés dont nous faisons partie.

La pandémie a été catastrophique pour tous, et nous a permis de prendre toute la mesure de l’aide nécessaire. C’est avec cette pandémie et le temps dont je disposais au moment de la suspension de la ligue ici en Indonésie, que la fondation Athletes for Good a réellement pu démarrer.

Il ne s’agit pas seulement de dons de valeur monétaire, mais aussi de faire en sorte que le football soit une partie viable de l’écosystème qui le soutient, pour consacrer en retour notre temps et nos efforts aux communautés au sein desquels nous vivons. Les stages d’entraînement, par exemple, peuvent apporter tant de joie aux enfants défavorisés ! Certains d’entre eux pourront même découvrir toutes leurs aptitudes pour ce jeu alors que d’autres en tireront une expérience amusante - autant de résultats précieux.

Je suis triste de voir que certains enfants ne peuvent pas connaître la joie que le football m’a apportée tout simplement parce qu’ils n’ont accès à aucun espace de jeu, qu’ils n’ont pas d’argent pour les chaussures, les ballons ou que sais-je d’autre. Vous imaginez le potentiel inexploité que nous pourrions avoir ici en Indonésie, si seulement la prochaine génération avait une chance de briller ?

L’industrie des jeux électroniques prend beaucoup de place, et parfois, leur temps libre est happé par toutes sortes d’activités extrascolaires qui n’ont en fait pas grand-chose à voir avec le jeu lui-même. La fondation Athletes for Good encourage les personnalités sportives à investir cette énergie de manière à réellement faire la différence pour la vie de ceux qui nous entourent.

Il suffit parfois tout simplement de prendre le temps de réfléchir aux besoins de notre communauté, plutôt que de toujours penser que l’argent résoudra tous les maux. Nous avons ici un orphelinat, et nous l’avons approché pour voir s’il avait besoin de notre assistance. Ils avaient surtout besoin de sandales pour les enfants, nous avons donc fait appel à nos plates-formes pour trouver les donations qui auraient le plus de valeur, tout en impliquant réellement ceux que nous cherchions à soutenir.

Il ne s’agit pas seulement de ce que nous accomplissons physiquement nous-mêmes, mais de l’exemple que nous donnons aux autres. Quand on est un personnage public par exemple, on a le pouvoir d’inspirer les autres avec ses actions, et on peut jouer de cette influence pour promouvoir des pratiques positives. Il suffit de montrer tout simplement ouvertement qu’on recycle pour encourager une réaction en chaîne, et plus il y a de personnes impliquées mieux c’est.

Parfois, il faut réfléchir un peu pour savoir par où commencer, mais parfois un problème devient tellement urgent que vous savez exactement sur quoi concentrer nos efforts. Je sais, je viens de dire que les dons en argent ne sont pas les plus importants pour apporter une aide, mais après le tremblement de terre à Kalimantan, par exemple, il est clairement apparu qu’il fallait soulager les populations, et les appels de fonds étaient alors la solution la plus adaptée. Nous avons fini par organiser des défis improvisés de pompes et de squats avec le pilote de Formule 2 Sean Gelael, un influenceur indonésien et moi-même, et cette collaboration a permis de récolter pas mal de fonds.

Maintenant que les restrictions liées à la pandémie se sont assouplies et que nous retrouvons un peu plus de liberté, j’espère que nous serons plus nombreux, avec les membres de mon équipe, pour participer à des stages d’entraînement ici, à Java. Je me concentre surtout sur l’Indonésie et ma propre communauté pour le moment, car il n’y a pas besoin d’aller bien loin pour voir à quel point votre aide est désespérément sollicitée, ce qui ne veut pas dire que je ne veux pas voir Athletes for Good élargir ses activités.

Où que vous soyez dans le monde, vous êtes déjà au sein d’une communauté qui peut profiter de votre aide. Parfois, comme pour le tremblement de terre de Kalimantan, on voit très bien où on peut se rendre utile, mais dans d’autres situations, on ne sait pas toujours très bien par où commencer. Nous nous attachons donc à sensibiliser et à poser les bases pour aider non seulement les footballeurs, mais tous les athlètes à apporter une contribution au monde. Vous voulez faire la différence ? Contactez-nous, nous chercherons ensemble à faire le premier pas.

Il peut sembler parfois difficile à une seule personne d’apporter un changement significatif dans le monde, surtout s’il faut se consacrer à plein temps à sa carrière, mais il suffit de commencer à l’échelle locale pour améliorer visiblement la vie de ceux qui nous entourent. Je n’aurais jamais pu réaliser ce que nous avons fait aujourd’hui sans l’aide de tous les autres qui ont consacré leur temps et leur énergie à Athletes for Good, et plus nous serons nombreux, plus notre impact sera grand.

Vous ne vous souviendrez jamais de tous les salaires que vous aurez perçus, mais le sourire étincelant de l’enfant heureux grâce à votre aide s’inscrira à jamais dans votre mémoire !