Rotceh 2500

Alerte faux agent : Rotceh Master Agency

Le Transfert de Joueurs Déclaration

Partager cette citation

Fermer
Rotceh 2500
La FIFPRO conseille aux joueurs de ne pas faire affaire avec la Rotceh Master Agency. Nous avons reçu des plaintes de quatre joueurs à qui ces agents doivent encore des milliers d'euros.  

Ces joueurs possèdent des documents signés indiquant les sommes qui leur sont dues par l'un des agents, Hector Gutierrez. L'un d'eux doit se voir verser plus de 7 000 euros.    

En octobre, le Directeur juridique de la FIFPRO, Roy Vermeer, a reçu la confirmation de la Rotceh Master Agency que les joueurs seraient remboursés, mais l'agence n'a toujours pas versé les créances et a coupé toute forme de communication depuis.   

La FIFPRO conseille aux joueurs de porter plainte auprès de la police locale s'ils ont été victimes d'un comportement frauduleux.  

Rotceh FIFPRO Comms 1 1100
Correspondance entre Roy Vermeer, responsable juridique de la FIFPRO, et Carlos Ranno, responsable de Rotceh.

Comment des joueurs ont perdu des milliers d'euros à cause de la Rotceh Master Agency 

Les quatre joueurs qui ont informé la FIFPRO de la situation sont Conor Borg, Jean Paul Farrugia, Rowen Muscat et Maurizio Vella. Ils sont originaires de Malte et d'Italie. Farrugia et Muscat sont tous deux des joueurs de l'équipe nationale maltaise. Les quatre ont déclaré que plusieurs autres joueurs étaient encore en attente de sommes d'argent importantes.  

Ils ont tous été en contact avec la Rotceh Master Agency, dont le directeur Hector Guteirrez leur a expliqué en mai que le club émirati Ras Al-Khaimah (RAK Club) était intéressé pour qu'ils signent. Son agence, qui comprend également Carlos Ranno, allait prendre 50 % des parts dans le club, lequel avait déjà investi des millions pour revenir dans le championnat.   

Les joueurs ont cru son histoire. Ils ont vu des photos du stade, qui était en cours de rénovation, et connaissaient l'entraîneur qui allait être engagé. Ils ont également apprécié les salaires, qui variaient entre 8 000 et 10 000 euros mensuels.  

Gutierrez a demandé aux joueurs de payer une commission qu'il devait remettre à un directeur de club, qui convaincrait ensuite le président du club de les faire signer. « C'est comme ça qu'ils font affaires ici », avait-il expliqué.  

Les joueurs devaient également payer leurs frais de voyage, mais ceux-ci seraient remboursés. Gutierrez a rassuré les joueurs en leur remettant des reconnaissances de dettes.  

Les joueurs s'attendaient à obtenir un contrat à leur arrivée à Dubaï en août, mais Gutierrez, qui est originaire du Venezuela, leur a dit que Rotceh attendait que l'argent arrive d'Amérique du Sud pour pouvoir régler leur part de 50 % au club arabe. Une fois ces versements arrangés, RAK remettrait aux joueurs leurs contrats.  

Pendant ce temps, les joueurs se sont entraînés avec les joueurs locaux du club RAK. Au bout de deux semaines, ils ont été rejoints par des joueurs sud-américains, dont quatre jeunes Colombiens (18-20 ans) qui ont déclaré avoir versé ensemble 30 000 euros à Rotceh. 

Rotceh Malta Comms 1 1100
Correspondance entre un des joueurs et Hector Gutierrez de Rotceh.

Pendant ce temps, les joueurs se sont entraînés avec les joueurs locaux du club RAK. Au bout de deux semaines, ils ont été rejoints par des joueurs sud-américains, dont quatre jeunes Colombiens (18-20 ans) qui ont déclaré avoir versé ensemble 30 000 euros à Rotceh.  

Les deux premières semaines passées, les joueurs ont dû payer eux-mêmes les frais de nourriture et de déplacements en voiture. Ils ont fini par se partager une voiture entre 13 joueurs et entraîneurs.  

Environ une semaine plus tard, les joueurs ont signé les contrats. Cependant, ces derniers n'ont jamais été enregistrés auprès de l'association de football et ils n'ont jamais reçu une copie de leur contrat avec la signature du président du club.  

Ils n'ont pas arrêté de demander à Gutierrez l'enregistrement de leurs contrats, lequel leur répétait sans cesse la même histoire : ils les auraient dans deux jours ou la semaine d'après. Il fallait être patient.  

Gutierrez a demandé aux joueurs et aux entraîneurs de ne pas contacter les directeurs de club, car il s'occuperait lui-même des transactions. Cependant, quand les joueurs en ont eu assez d'attendre, ils ont parlé avec les propriétaires arabes et quand ils ont compris qu'ils n'obtiendraient aucun contrat valable, les joueurs sont partis.  

Certains joueurs ont perdu jusqu'à cinq mois de revenus et ont gaspillé une partie importante de leur carrière, certains ont même perdu leur place en équipe nationale.  

L'un des joueurs, qui est arrivé avec sa femme et sa fille, avait même résilié le contrat avec son ancien club pour rejoindre le RAK Club.  

« Nous racontons notre histoire, car nous voulons mettre en garde les autres joueurs », a déclaré l'un d'eux au nom des quatre.  

« Si nous perdons notre argent, alors ça sera comme ça. Par contre, nous sommes plus préoccupés par le fait qu'Hector va recommencer. Il l'a fait avec nous, et nous avons entendu des expériences similaires de la part d'autres joueurs qui ont été trompés par Hector pour venir à Malte et qui ont également perdu beaucoup d'argent ».  

« Nous voulons avertir les autres joueurs, car nous savons qu'Hector et la Rotceh Master Agency essaient à nouveau de trouver de nouveaux joueurs. Ne le croyez pas, tout ce qui est dit n'est que mensonge ». 

Photo du haut : Hector Gutierrez (à gauche) et Carlos Ranno (à droite) de Rotceh.