2.6.6. Performance Data

La Charte des droits des joueurs relatifs aux données en ligne de mire avant la Coupe du monde 2022

Données sur les Performances Nouvelles

Partager cette citation

Fermer
2.6.6. Performance Data
  • Le Congrès européen sur la protection des données se concentre sur la confidentialité des données dans le sport

  • Les technologies avancées de capture de données représentent une nouvelle frontière pour la gestion des données de biométrie et de santé des joueurs

  • « Les joueurs doivent avoir un accès et un contrôle beaucoup plus importants sur les données sensibles collectées à leur sujet », déclare Alexander Bielefeld de la FIFPRO

La technologie dans le football sera plus que jamais sous surveillance lors de la prochaine Coupe du monde de la FIFA 2022.

En raison de la maturité des données et des technologies, la capacité à collecter et à utiliser les données des footballeurs a considérablement augmenté, et les joueurs devraient avoir leur mot à dire sur la manière dont leurs données sont utilisées.

Cette semaine, le directeur de la Politique mondiale et des relations stratégiques de la FIFPRO, Alexander Bielefeld, était présent à Bruxelles, en Belgique, au Congrès européen de l'IAPP sur la protection des données 2022, le principal rassemblement européen de professionnels de la protection des données.

À l'approche de Qatar 2022, la commissaire de l'autorité irlandaise de protection des données, Helen Dixon, a présidé un groupe d'experts du monde du sport et de la protection des données pour discuter de la myriade de défis et d'opportunités liés aux données et à la technologie dans le contexte du football.

« L'avancée des technologies de capture de données volumétriques représente une nouvelle frontière pour notre industrie. Nous devons placer le joueur et l'individu au premier plan et créer un cadre de gestion des données sûr pour permettre de débloquer ensemble les intérêts partagés des parties prenantes », a déclaré M. Bielefeld, qui faisait partie du groupe principal du Congrès européen de l'IAPP sur la protection des données 2022 dans le football.

IAPP Data Protection Congress 2022 FIFA 2
Le directeur de la Politique mondiale et des relations stratégiques de la FIFPRO, Alexander Bielefeld, au Congrès européen de l'IAPP sur la protection des données 2022

En réponse à cette question, Graham Doyle, ancien footballeur professionnel et membre du panel, actuellement commissaire adjoint et responsable des affaires commerciales, des médias et des communications à la Commission irlandaise de protection des données, a déclaré : « Nous devons non seulement regarder ce qui est possible aujourd'hui mais aussi imaginer ce qui sera possible demain.

L'intersection de la collecte de données de biométrie et de santé, associée aux capacités d'apprentissage automatique, soulève des questions extrêmement sensibles dans le contexte du travail et de l'emploi des joueurs ».

Parmi les principaux sujets abordés par les experts figurent les questions du consentement éclairé dans le contexte de l'emploi, de l'accès, du contrôle et de la portabilité. M. Bielefeld a présenté la façon dont les données des joueurs sont actuellement définies et comment les avancées technologiques modernes ont conduit les types de données collectées à se rapprocher des types de données de biométrie et de santé plutôt que des catégories traditionnelles de données d'événements et de suivi plus communément connues.

Bielefeld a fait valoir que la clause concernant les données dans le contrat standard des joueurs de nombreux pays – même dans les championnats de haut niveau - n'a pas été mise à jour depuis plus de dix ans, ce qui les rend obsolètes dans le contexte du jeu moderne. Ces derniers temps, la Commission irlandaise de protection des données a pris des mesures dynamiques à l'encontre de grandes multinationales spécialisées dans les technologies pour des cas de violations de la confidentialité des données au sein du marché unique européen. « À première vue, il y a un réel manque de contrôle de sur la collecte des données des joueurs, et sur l'utilisation ultérieure de celles-ci par les joueurs. Si l'on ajoute à cela l'avis du Comité européen de la protection des données sur les limites du consentement éclairé dans les relations de travail, il est clair que l'industrie devrait envisager des garanties supplémentaires et une approche fondée sur les droits fondamentaux relatifs aux données », a déclaré M. Doyle.

Un autre intervenant, Sean Cottrell, PDG de LawInSport, a évoqué l'importance des conventions collectives de travail (CCT) dans le contexte des données relatives aux joueurs afin de traiter les risques et les opportunités existants.

La Charte des droits des joueurs lancé pour les footballeurs professionnels

Le Congrès 2022 de l'IAPP Europe sur la protection des données a lieu une semaine après que M. Bielefeld s’est adressé aux innovateurs à Tel Aviv, en Israël, lors du Sports Tech Nation Summit 2022, un point de rencontre majeur pour les acteurs de l'industrie du sport et les innovateurs technologiques du monde entier.

M. Bielefeld a prononcé un discours sur les droits des joueurs relatifs aux données dans l'industrie du football, dans lequel il a démontré la manière dont le cadre de protection de la Charte des droits des joueurs relatifs aux données pouvait être mis en œuvre dans toute l'industrie.

Avec la collaboration de la FIFA, la FIFPRO a lancé la Charte des droits des joueurs relatifs aux données en septembre dans le but de mettre en œuvre des normes mondiales dans toute l'industrie qui stipulent les principes fondamentaux des droits des footballeurs professionnels relatifs aux données afin de permettre à l'industrie du football de dégager des avantages communs dans la collecte et l'utilisation des données relatives aux mouvements et aux actions des joueurs sur le terrain.

La Charte des droits des joueurs relatifs aux données indique clairement que tous les footballeurs professionnels doivent avoir :

• Le droit d'information
• Le droit d'accès
• Le droit de révocation
• Le droit à la limitation du traitement
• Le droit à la portabilité des données
• Le droit de rectification
• Le droit d'opposition