Accord norvégien sur la santé mentale

21 janvier 2020
Un accord entre les joueurs et les clubs en Norvège a sensibilisé les esprits sur la santé mentale et permis aux joueurs de parler plus facilement de leurs problèmes dans ce domaine-là.

L'accord a été signé en 2018 entre le syndicat des joueurs norvégiens NISO et l'organisme représentant des clubs Abelia. Il s'applique aussi aux joueurs de handball et de hockey sur glace.

Il est survenu après une augmentation inquiétante du nombre d'appels de joueurs et de joueuses reçus par le psychologue du NISO, Dag Sørum. Dans un cas notoire, Torstein Andersen Aase, un joueur de 21 ans attendu comme une futur star, a quitté le monde du football à cause d'une dépression.

“Nous pensons que cet accord est une réelle avancée”

— de Joachim Walltin

Dans le cadre de l'accord, les clubs norvégiens ont accepté de désigner une personne de confiance vers laquelle les joueurs peuvent se tourner s'ils se sentent anxieux ou déprimés.

Le NISO et Abelia ont aussi convenu de déléguer dans les clubs une personne responsable de la transition de carrière des joueurs. Le NISO et la FA norvégienne financent un centre de carrières pour les athlètes, afin de les conseiller sur l'éducation, leur offrir un coaching individuel et les mettre en contact avec les employeurs.

Voulez-vous en savoir plus?

Santé mentale