MH 01 2500

La FIFPRO lance une campagne mondial sur la sante mentale

1 juin 2021
La FIFPRO lance officiellement aujourd'hui son programme de sensibilisation à la santé mentale intitulé Prêt à en parler ?

Quatre footballeurs professionnels viennent soutenir cette initiative destinée à sensibiliser et à doter les syndicats des outils nécessaires pour offrir une aide rapide à leurs membres.

Les recherches de la FIFPRO montrent que jusqu'à 38 % des footballeurs souffrent de symptômes de santé mentale au cours de leur carrière, et que le nombre de joueurs en difficulté a augmenté au début de la pandémie de COVID-19.

Les joueurs ci-dessous donnent des interviews vidéo dans le cadre de cette campagne :

Ces dernières années, la sensibilisation au bien-être émotionnel des joueurs a gagné du terrain. Toutefois, la FIFPRO a également constaté qu'il restait beaucoup à faire.

Dans une étude de la FIFPRO menée en 2019, une majorité de joueurs ont signalé que les symptômes de santé mentale influençaient négativement leurs performances, tandis qu'un soutien approprié leur faisait défaut. Les syndicats membres ont également informé la FIFPRO d'un besoin croissant de soutien amélioré.

Ce contenu a été caché parce que les cookies n'ont pas été acceptés. Cliquez ici de reconsidérer.

Pour améliorer les performances des joueurs et leur qualité de vie, la FIFPRO a conçu un programme qui repose sur deux piliers :

  • sensibiliser les joueurs et les autres parties prenantes aux symptômes de santé mentale dans le football professionnel
  • mettre sur pied des réseaux d'aiguillage vers des professionnels de la santé mentale pour un soutien adéquat.

La FIFPRO a créé cette boîte à outils avec l'aide de divers experts en santé mentale. Elle se compose d'une vidéo d'animation éducative destinée à améliorer l'expertise en santé mentale et de divers supports pour les réunions organisées avec les joueurs afin de les sensibiliser aux symptômes, aux facteurs de stress, aux stéréotypes et à l'empathie. Ces informations devraient aider les syndicats et les joueurs à identifier les cas où d'autres personnes pourraient souffrir de symptômes de santé mentale et leur fournir des connaissances de base sur la manière d'agir lorsque c'est le cas.

« Nous demandons instamment à tous les syndicats de joueurs de mettre en place un réseau d'aiguillage afin que les joueurs dans le besoin puissent recevoir le soutien adéquat de spécialistes », a déclaré le médecin en chef de la FIFPRO, le professeur Dr Vincent Gouttebarge.

Récemment, Gouttebarge a organisé divers ateliers pour former le personnel des syndicats membres de la FIFPRO dans le monde entier à l'utilisation de la boîte à outils et pour souligner l'importance d'un réseau d'aiguillage. « La boîte à outils a été bien accueillie. C'est maintenant à nos membres d'informer les joueurs ».