Petr Cech Chelsea

Petr Cech : J’ai joué pendant un an et demi avec deux épaules cassées

2 mai 2021
Lorsqu’un joueur de football se blesse sur le gazon, la douleur peut être difficile à supporter. Par Laurie Bell.

Mais les plus grosses difficultés viennent souvent après, au moment du rétablissement.

Il y a l’isolement par rapport aux coéquipiers. Le temps perdu en dehors du terrain d’entraînement. Les craintes liées à votre prochain contrat ou même à votre carrière.

En plus du traitement médical, les joueurs ont besoin d’un soutien de qualité et d’un état d’esprit solide pour surmonter de telles difficultés, explique Petr Cech, footballeur qui peut être considéré comme un modèle pour les athlètes qui se remettent d’une blessure.

Au cours de ses vingt années de carrière professionnelle, le gardien de but a été sélectionné à 124 reprises en équipe nationale de République tchèque et a remporté quatre titres de Premier League et une Ligue des champions avec Chelsea, entre ses passages à Chmel Blšany, à Rennes, au Sparta Prague et à Arsenal.

Sur ses vingt ans de carrière, Cech est passé par des fractures de la jambe, aux épaules et bien d’autres blessures. Mais aucune n’a ébranlé le monde du football comme la fracture du crâne qu’il a subie au moment où il jouait à Chelsea.

Après une longue période de rééducation, Cech a mis au point un casque de protection qui allait sauver sa carrière et aider d’autres professionnels à retourner sur le terrain en toute sécurité.

Dans un nouveau livre (et dans la vidéo qui l’accompagne ci-dessous), il nous fait part de ses secrets pour rebondir après une blessure, et enseigne aux autres professionnels comment transformer des expériences potentiellement dévastatrices en opportunités de développement.

« La première chose que je fais quand je me blesse, en tant qu’athlète professionnel, c’est de dire au médecin : Ne me dites pas ce que je ne peux pas faire, dites-moi plutôt ce que je peux faire », confie Cech dans Le secret de l’équilibre des champions : les difficultés de santé dans le sport de haut niveau »

« Fort de ce que je suis encore capable de faire, je me prépare un programme d’entraînement. Parfois, dans ces situations, quand on regarde les choses du bon côté, on peut en fait en tirer une grande leçon ».

Dans la vidéo ci-dessous, Cech nous transmet quelques-unes de ces leçons, notamment les enseignements qu’il a tirés d’une blessure qui a mis sa carrière en péril lorsqu’il était enfant.

Ce contenu a été caché parce que les cookies n'ont pas été acceptés. Cliquez ici de reconsidérer.

« J’ai subi une blessure très grave à l’âge de 10 ans », raconte Cech, qui enfant, partageait son temps de jeu entre les postes de milieu de terrain et de gardien de but. « J’ai eu une double fracture de la jambe gauche ».

« Je pense que c’est à ce moment-là que j’ai compris qu’on pouvait faire beaucoup de choses en entraînement, même avec une jambe cassée. Si on se concentre sur tout ce qu’on peut faire, plutôt que sur ce qu’on ne peut pas faire, on peut parvenir en fait à une très bonne séance d’entraînement ».

Petr Cech
Petr Cech blessé en 2006

La fracture du crâne dont Cech a souffert en tant que joueur de Chelsea n’a pas été sa seule blessure durant son passage au club.

Il nous parle d’une autre blessure, presque incroyable, qu’il a eue alors qu’il remportait les championnats de première division et qu’il était la star de la République tchèque lors de la Coupe du monde 2006.

« J’avais les deux épaules cassées quand j’ai commencé à jouer pour Chelsea », confie Cech.

« Avoir joué pendant un an et demi avec deux épaules cassées pour un club de haut niveau, avoir remporté deux titres et avoir participé à la Coupe du monde est quelque chose dont je peux être fier ».

C’est un autre exemple d’inspiration pour les professionnels d’aujourd’hui qui se remettent d’une opération ou d’une blessure grave.

« Par contre, je ne le recommanderais pas (de jouer avec deux épaules cassées) », dit Cech. « Mais cela montre juste qu’il y a des possibilités si on les cherche dans un état d’esprit positif ».

Petr Cech Cover 2500

Les blessures sont peut-être inévitables quand on est footballeur professionnel, mais elles ne sont pas une fatalité.

Pour les athlètes qui souhaitent faire une longue carrière sportive, adopter un état d’esprit comme celui de Cech peut être le secret pour surmonter toutes sortes d’obstacles.

Une blessure peut même servir de tremplin pour de futurs succès, comme ce fut le cas pour le jeune Cech qui, à l’âge de 10 ans, s’est remis de sa fracture de la jambe.

« Quand mon plâtre a été enlevé, la différence entre les deux jambes était assez choquante. J’ai eu très mal pendant longtemps et revenir jouer comme milieu de terrain était impossible », raconte l’un des meilleurs gardiens de but de l’histoire européenne.

Les supporters de Chelsea sont sans doute reconnaissants à Cech d’avoir su trouver des solutions pour la suite.

« La décision était évidente. J’ai dû rester dans les buts, ce qui s’est avéré ne pas être un si mauvais choix ».

Voulez-vous en savoir plus?

Santé