ANP 424543244

La charge de travail en période d'urgence met en danger la santé des joueurs

6 novembre 2020
La FIFPRO constate une accumulation de la charge de travail pour les joueurs au cours du premier trimestre de la saison 2020-2021 au niveau du football européen et de la charge mentale et physique à laquelle ils vont être confrontés jusqu'en 2022. Le traitement actuel du calendrier des matchs pendant cette période d'urgence ne tient pas suffisamment compte de leur santé, de leur bien-être et de leurs performances. Il nécessite une révision urgente et continue de la part des organisateurs de compétitions.

Les footballeurs ressentent déjà la fatigue due à la continuité du cycle de compétitions, à l'enchaînement des matches et à un manque de repos et de récupération adéquats durant la période estivale européenne. Celle-ci les expose à un risque élevé de stress et de blessures. Le devoir de vigilance envers les footballeurs doit être le principe premier tout au long de la période du calendrier d'urgence mis en place dans le cadre de la pandémie de Covid-19.

La FIFPRO soutient fermement les efforts de l'industrie du football pour continuer à jouer malgré la nature changeante et imprévisible de la pandémie. Toutefois, l'intensité du calendrier actuel des matchs, qui ne prévoit pratiquement pas de pauses pour les joueurs dans l'intersaison et au cours de celle-ci, risque non seulement de mettre leur santé en danger, mais aussi de compromettre leurs performances lors du prochain Championnat d'Europe de l'UEFA et de la Coupe du monde de la FIFA au Qatar en 2022.

ANP 424505948

Il est clair qu'en ces temps hors normes, l'industrie du football doit se concentrer sur les compétitions et les jeux les plus pertinents afin de limiter les déplacements inutiles, le stress et la charge de travail physique ainsi qu'une éventuelle exposition au virus et à de longues périodes de quarantaine. De plus, il est évident que toutes les compétitions nationales doivent adopter la mesure temporaire qui consiste à mettre en place cinq remplaçants afin de soulager la pression mentale et physique sur les joueurs.

Les mesures de protection des joueurs doivent inclure : 

  • Une pause obligatoire de quatre semaines minimum dans l'intersaison
  • L'intégration de pauses flexibles de deux semaines à la mi-saison
  • Des protocoles individuels de gestion de la charge
  • Des périodes d'entraînement de quatre semaines minimum avant la saison
  • Un soutien en santé mentale et physique
  • L'introduction obligatoire de la règle des cinq remplaçants

Afin de donner un aperçu basé sur des preuves de la charge de travail des joueurs au niveau mondial et d'aider à gérer l'élaboration future de mesures de protection adéquates pour les joueurs, la FIFPRO s'est engagée à développer un outil de surveillance en ligne pour suivre la charge de travail des joueurs, les interruptions de saison ainsi que l'impact des déplacements et des blessures.

Voulez-vous en savoir plus?

Santé