Denmark Norway HH 2500

Covid-19: Conséquences pour le football féminin

16 avril 2020
Un nouveau document de la FIFPRO avertit que la croissance du football professionnel féminin et son évolution en une industrie solide et viable sont menacées par les implications du Covid-19. L'absence de protections des travailleurs et de normes dans l'industrie mondiale en matière de conditions de travail dans le football féminin signifie également que les moyens de subsistance des joueuses sont extrêmement vulnérables.

Ce point de vue fait partie du document de la FIFPRO Covid-19 : conséquences pour le football professionnel féminin. L'immobilisme économique actuel pourrait conduire en fin de course à des insolvabilités de clubs habituellement stables et prospères à travers de nombreux marchés, indique le document, ajoutant que le secteur fait face à « une menace presque existentielle » à moins qu'un soutien adéquat ne soit fourni pour les ligues, les clubs et les joueuses.

« Nous vivons une période sans précédent et nous avons la responsabilité, en tant que communauté mondiale du football, de nous réunir et de soutenir notre industrie, » a expliqué le secrétaire général de la FIFPRO, Jonas Baer-Hoffmann. « Si les clubs, les ligues et les compétitions d'équipes nationales commencent à fermer leurs portes, il se pourrait que ce soit définitif. Notre objectif ultime n'est pas seulement d'empêcher que cela arrive mais aussi de construire des bases plus solides pour le futur. »

Le document indique clairement que les acteurs du monde du football doivent collaborer pour atténuer les dégâts causés par le coronavirus, en donnant la priorité au bien-être mental et physique des joueuses lors de la prise de décision et en tenant compte des conditions uniques des joueuses et des clubs. Une attention spéciale doit être accordée aux compétitions internationales féminines car elles favorisent l'émergence du sport et permettent à de nombreuses joueuses d'améliorer leurs gains économiques potentiels.

“Profitons de ce moment pour soutenir les joueuses et créer une industrie stable pour l'avenir”

— de Amanda Vandervort, responsable en chef du football féminin à la FIFPRO

Le document propose des recommandations pour une approche ouverte et collaborative entre les acteurs concernés, laquelle chercherait à prendre en compte et respecter la vision des joueuses en mettant en place des solutions et en appelant à des actions de l'industrie de la communauté du football international qui doit prendre des mesures spécifiques et ciblées.

Voici certaines des recommandations faites dans le document :

• Donner la priorité à la santé, à la sécurité et au bien-être des joueuses lors de tous les processus de prise de décisions.
• Appliquer des conditions et des mesures financières spéciales pour les joueuses, les clubs et les compétitions, lorsque cela est nécessaire.
• Assurer que les investissements préalables à la crise soient sécurisés et ne soient pas retirés du monde du football féminin de façon à ce que nous puissions nous maintenir et même profiter de cet élan.
• Les demandes aux personnes en fonction de leur sexe sont exclues de tout encouragement financier, programme de rémunération ou activité recevant une aide financière.
• Développer des systèmes de solidarité et de soutien dans l'industrie du football pour permettre d'assurer que le monde du football féminin ne subissent pas de dégâts extrêmes.

Italy At Algarve Hh 1100

« Nous soutenons les footballeuses, leurs familles, et tous ceux que nous aimons dans le monde, tandis que nous nous battons contre le Covid-19 et ses répercussions, » a affirmé Amanda Vandervort, responsable en chef du football féminin à la FIFPRO.
« Nous observons de nombreuses répercussions complexes sur le football féminin à cause de ce confinement, et ensemble nous devons y répondre en faisant front. Nous avons l'opportunité d'effectuer des changements structurels nécessaires qui peuvent faire beaucoup de bien au football dans son intégralité. Profitons de ce moment pour soutenir les joueuses et créer une industrie stable pour l'avenir. »

Il s'agit d'un document précurseur au rapport « Raising our game » de la FIFPRO qui retrace la croissance récente et le développement à l'échelle mondiale de l'industrie du football féminin. Le document sera publié plus tard dans le mois.

Voulez-vous en savoir plus?

Coronavirus - Covid-19