2017 Vincent 1 650

Un docteur de la FIFPRO rejoint un groupe d'experts sur les commotions cérébrales

31 janvier 2020
Le chef du service médical de la FIFPRO, le Dr. Vincent Gouttebarge, a été nommé dans un groupe d'experts de l'International Football Association Board (IFAB) pour déterminer si les règles du football professionnel doivent être modifiées pour mieux protéger les joueurs qui souffrent d'une commotion cérébrale.


L'IFAB a rassemblé un groupe de docteurs, d'anciens arbitres et d'entraîneurs pour étudier s'il faut mettre en place une règle spécifique pour les commotions cérébrales, et aligner le football sur le rugby et le hockey sur glace.

Depuis 2016, une série d'incidents retentissants lors des compétitions de l'UEFA et de la Coupe du Monde de la FIFA a mis sur le devant de la scène le traitement réservé aux commotions cérébrales dans le monde du football. Les médecins de club ont trois minutes seulement pour déterminer si un joueur blessé à la tête souffre d'une commotion cérébrale.

L'IFAB est destiné à déterminer les règles du football professionnel. Il est constitué de représentants de l'organisme directeur mondial FIFA et d'associations de football britanniques, les premiers organismes directeurs de ce sport.

« Je suis heureux de pouvoir utiliser mon expérience pour représenter la FIFPRO et les joueurs du monde entier dans le groupe d'expert sur les commotions cérébrales de l'IFAB, » a déclaré le Dr. Gouttebarge. « Nous avons le devoir de fournir le meilleur traitement médical possible aux footballeurs. »

YH 02 QUIZ 01

Le Dr. Gouttebarge, qui était footballeur professionnel dans la ligue néerlandaise de football et a subi deux commotions cérébrales non identifiées par le personnel du club, n'a cessé de pousser les autorités du monde du football à introduire de meilleurs protocoles sur les commotions cérébrales depuis 2013.

Un second coup porté à la tête d'un joueur souffrant d'une commotion cérébrale peut infliger des dégâts à long terme au cerveau, ou même entraîner la mort.

Le Dr. Gouttebarge a milité pour que les médecins de club aient au moins 10 minutes pour déterminer si un joueur souffre d'une commotion cérébrale, avec la possibilité d'introduire un remplaçant temporaire pendant cette période.

Vincent Gouttebarge Active 1650
Vincent Gouttebarge jouant dans la ligne néerlandaise.