Web Header

Le GPC est renforcé par de nouveaux membres

GPC Nouvelles

Partager cette citation

Fermer
Web Header
  • Rasheedat Ajibade, Enez Mango et Marshall Munetsi rejoignent le GPC de la FIFPRO

  • Le Conseil place les joueurs et les joueuses au cœur du processus décisionnel du football

  • Les nouveaux venus associés à des personnes comme Lucy Bronze, Giorgio Chiellini, Saki Kumagai et Nicolas Tagliafico font passer le GPC à 34 joueurs

Le Conseil Mondial des Joueurs (GPC pour son acronyme en anglais) de la FIFPRO a été renforcé par trois nouveaux noms.

L'arrivée de Rasheedat Ajibade (Atletico Madrid/Nigéria), Enez Mango (Farul Constanta/Kenya) et Marshall Munetsi (Reims/Zimbabwe) porte le nombre total de joueurs du conseil à 34.

Le GPC est une plateforme destinée aux joueurs en activité qui ont une expérience internationale en leur permettant de veiller à ce que les points de vue du football masculin et féminin et des différentes ligues du monde entier soient entendus.

Lucy Bronze, Giorgio Chiellini, Saki Kumagai et Nicolas Tagliafico font partie des joueurs qui siègent au conseil.

Conseil mondial des joueurs: La voix des joueurs

« Il est important que la voix des joueurs soit entendue », a déclaré l'attaquante nigériane Ajibade. « Je suis impatiente d'utiliser ma tribune pour aider les joueurs en Afrique et au-delà ».

« Les joueurs devraient être consultés et avoir leur mot à dire lorsqu'il s'agit de décisions qui affectent notre travail », a déclaré l'international kenyan Mango. « J'ai rejoint le GPC de la FIFPRO pour pouvoir changer des choses. » 

Ce conseil aide la FIFPRO et ses 66 associations nationales de joueurs affiliées à représenter les footballeurs dans les négociations sur les questions mondiales qui les concernent directement, notamment le calendrier international des matchs, les normes d'emploi, l'utilisation des données personnelles, l'abus sur les réseaux sociaux, etc.

« Faire partie du GPC, c'est pouvoir aider les footballeurs du monde entier, notamment en protégeant les joueurs contre les faux agents, ou encore contre l'ingérence des gouvernements. Je suis impatient de commencer », a déclaré le milieu de terrain zimbabwéen de Reims, Munetsi.