Pfacan And Beckie 2500

PFACan : « La FIFPRO a apporté une vraie solidarité internationale chez les athlètes professionnels »

Membres de la FIFPRO Nouvelles
7 avril 2022
Pfacan And Beckie 2500

Dan Kruk, Janine (CanWNT & Portland Thorns) et Drew Beckie (Atletico Ottawa) et Marcel de Jong (crédit photo Martin Mendizabal)

Il y a un an, deux syndicats de joueurs sont devenus membres de la FIFPRO, tandis qu’un autre a été introduit comme membre candidat. Un an après, nous regardons où en sont ces trois syndicats. Cette semaine, nous discutons avec l’Association des footballeurs professionnels du Canada (PFACan).

La PFACan dirigée par le président et ancien joueur de l’équipe nationale Marcel de Jong et le directeur exécutif Dan Kruk avait dès le départ deux objectifs spécifiques : 1. Une reconnaissance volontaire par la Premier League canadienne pour éviter une lutte juridique publique et potentiellement difficile en négociations et 2 : démarrer des négociations collectives au plus vite pour livrer les avantages et protections que seule une convention collective peut permettre.

Malgré l’incapacité de la PFACan à obtenir une reconnaissance volontaire, des progrès sont visibles, puisqu’en décembre dernier, la Premier League canadienne (CPL) a annoncé qu’elle « acceptait d’entamer des discussions exploratoires avec la PFACan concernant une relation de négociations collectives futures… » Le message a suscité beaucoup de réactions. De nombreux syndicats membres de la FIFPRO et d’autres organisations de joueurs comme le NBPA, NHLPA et les joueurs de l’équipe nationale féminine américaine ont rapidement félicité la PFACan.

Kruk Matheson De Jong 1100
Dan Kruk and Marcel de Jong with former WNT player and Canadian Women Players Association representative Diana Matheson

Cinq mois plus tard, Kruk attend toujours que la CPL entame les négociations. « Début janvier, le commissaire de la ligue a démissionné et la CPL n'a pas encore nommé de nouveau dirigeant. Néanmoins, nous prévoyons de convoquer une réunion dans les semaines à venir. »

Trouver un nouveau commissaire n’aurait pas dû être un problème, puisque le football canadien est en plein essor avec près d’un million de joueurs inscrits, l’équipe féminine a remporté la médaille d’or aux Jeux Olympiques de Tokyo et l’équipe nationale masculine s’est qualifiée pour la Coupe du monde 2022, la Premier League s’est révélée être une compétition viable. « Quiconque occupera le poste de commissaire, supervisera une croissance sans précédent sur et en dehors du terrain en termes d'investissement et d'intérêt. »

Ainsi, il y a une grande pression sur les épaules de la Ligue pour répondre aux demandes de la PFACan, a expliqué Kruk. « Les joueurs et les fans sont majoritairement derrière nous. Les fans soutiennent leur équipe avec nos écharpes lors des matchs, les joueurs et les supporters ont pris des selfies en portant nos maillots. »

Être membre candidat à la FIFPRO a fait une énorme différence, puisque d’après Kruk, cela a permis aux joueurs de la Premier League canadienne de prendre leur place aux côtés des autres joueurs professionnels du monde entier. « Être reconnus comme tels par des pairs travaillant dans des compétitions comme la Premier League anglaise et la ligue féminine australienne (A-League) représente un soutien moral considérable. »

PFA Can 1
Dan Kruk avec des membres des joueurs de l'Atletico Ottawa de 2021

« De plus, faire partie de la FIFPRO atteste que la première catégorie de notre pays compte maintenant dans l’espace de travail du football mondial. En tant que prochaine étape de la professionnalisation de ce parcours, il est désormais vital que la voix des joueurs soit entendue et ce, par le biais de la négociation collective. »

Kruk a ajouté que la PFACan est sur le point de sécuriser les droits à une convention collective soit par une reconnaissance volontaire, soit par l’intermédiaire d’une commission provinciale des relations de travail. Cela est en partie devenu possible grâce au soutien politique et financier de la FIFPRO et à l’aide pro bono du conseiller juridique Paul Champ.

Un autre effet important d’être membre candidat de la FIFPRO réside dans les relations que Kruk, De Jong et la PFACan ont réussi à développer. Ils ont été présentés dans la Division America, et ont contacté divers syndicats membres pour des informations et des conseils.

« J’aimerais tout particulièrement mentionner la relation de la PFACan avec la MLSPA et en particulier son directeur exécutif, Bob Foose, » a expliqué Kruk. « Le développement historique du marché du football canadien a alterné entre avoir une certaine confiance en la participation dans les ligues américaines et tenter d’avoir une compétition nationale. Depuis l’arrivée de la Major League Soccer au Canada en 2007, la MLSPA s’est révélée comme la voix unique de notre élite professionnelle et leur a rendu de grands services dans la région. Il n’est pas exagéré de dire que la MLSPA a défini les standards des conditions des joueurs au Canada et aux États-Unis. »

« Ainsi, je reste reconnaissant de leur présence et de leur volonté à aider la PFACan à chaque demande. Bob a personnellement été une source importante de conseils et d’orientations. Son aide sur le terrain a été énorme et il a aidé à rallier à nous d’autres syndicats de joueurs à travers l’Amérique du Nord. Il a fait en sorte que les délégués des clubs de MLS basés au Canada puissent participer aux événements de solidarité PFACan – MLSPA et de cette façon, il a permis d’accroître la sensibilisation à notre cause dans nos deux pays. Pour moi, c’est un exemple supplémentaire de ce que nous a apporté le statut de membre candidat de la FIFPRO : une véritable solidarité internationale entre athlètes professionnels. »

Pfacan MLSPA Solidarity 1100
Événement de solidarité de PFACan et MLSPA. Au milieu à gauche, Jake Nerwinski (délégué du club Whitecaps MLSPA), et à côté de lui, Callum Irving (Pacific FC, délégué du club PFACan). Ils sont rejoints par les dirigeants des groupes de supporters des Whitecaps et de Pacific.

En octobre 2021, la PFACan a signé un accord de collaboration avec l’Association des footballeuses féminines du Canada. Kruk a affirmé qu’il s’agissait d’un grand moment, illustré par la photo prise avec les jumelles Janine et Drew Beckie, la première étant joueuse de Portland Thorns et ayant remporté la médaille d’or aux Jeux Olympiques, et le second évoluant au poste de défenseur dans l’équipe de CPL Atletico Ottawa. « Les deux syndicats se sont engagés à collaborer, à promouvoir les intérêts des joueuses, et à assurer que leurs voix soient entendues dans le sport. »

« Puisqu’elles nous soutiennent dans notre combat pour la reconnaissance, nous aimerions que les compétitions féminines au Canada disposent au moins des mêmes conditions de travail, et idéalement des mêmes salaires et avantages. C’est ce à quoi nous aspirons aussi. Le football féminin est passionnant à regarder et il mérite notre soutien. »