Nestor Fabbri and Mariana Gaitan

Le syndicat argentin achète des mammographes numériques : « C’est très important pour toutes les footballeuses »

Membres de la FIFPRO Nouvelles

Partager cette citation

Fermer
Nestor Fabbri and Mariana Gaitan

Octobre est souvent un mois important pour diffuser des campagnes de détection précoce du cancer du sein. La raison ? Le 19 est le jour choisi par le WHO comme Journée mondiale du cancer du sein.

L’une des organisations qui a tiré parti de ce mois est le Futbolistas Argentinos Agremiados (FAA), le syndicat argentin, qui n’a pas seulement développé sa propre campagne de sensibilisation mais aussi effectué une annonce très importante pour la région : l’achat d’un mammographe numérique high-tech pour apporter une aide gratuite à ses footballeuses et à ses partenaires.

« C’est le premier syndicat sud-américain a en avoir un, » a expliqué Néstor Fabbri, l’actuel président du football féminin de la FAA et ancien joueur de Racing, Boca Juniors et Nantes (France), entre autres.

Dans le but de pouvoir approfondir la campagne parmi les affiliés au début de la Coupe fédérale en novembre, le FAA invite les capitaines des équipes pour qu’elles puissent découvrir le mammographe et répandre la nouvelle auprès de leurs coéquipières en parlant des avantages de posséder cette technologie.

L’une d’entre elles est Mariana Gaitán, la capitaine de UAI Urquiza, l’un des meilleurs clubs argentins et l’actuel leader de la première division d’Argentine.

« La nouvelle a été très importante pour nous. Cela nous tranquillise l’esprit de savoir que nous pouvons venir, faire cette étude très importante, et n’importe quelle genre d’étude. Nous sommes toutes très reconnaissantes envers le syndicat, » a expliqué Gaitán.

Le cancer du sein est la principale cause de mortalité chez les femmes dans le monde, 22 000 cas sont détectés chaque année en Argentine, d’après les données du ministère de la Santé, mais la désinformation et un manque de moyens financiers vont à l’encontre de la détection précoce.

La campagne nationale, qui inclut les équipes de première division masculines, comme les avantages fournis par le FFA ont pour but d’atténuer ces facteurs.

« Maintenant que l’on dispose de cet outil, je suis sûre que toutes les footballeuses veulent venir faire ce test important pour s’assurer de leur bonne santé, » a ajouté Gaitán. « C’est un soulagement. Avant, nous ne le faisions pas en raison de faibles ressources ou parce que nous ne savions pas exactement de quoi il s’agissait. Le rôle des femmes est de comprendre et de savoir ce qu’il faut faire pour leur propre bien-être. »

La mammographie a été entièrement financée par la FAA « mais nous faisons toujours les choses de concert avec la fédération. La FAA soutient toujours notre institution, » a expliqué Fabbri, qui met en avant l’étendue du service.

Mariana Gaitan Breast Cancer Awareness Campaign

« Même si le mammographe a été acheté avec le football féminin en tête, c’est un appareil utile pour le football : pour les joueuses, pour les partenaires des joueuses, mais aussi pour les partenaires des joueuses affiliées. L’objectif est la prévention, c’est la chose la plus importante pour que des choses qui ne devraient pas arriver n’arrivent pas.

Dans tous les cas, pour Fabbri, cet avantage fait partie d’un plan complet d’amélioration méthodique des conditions du football féminin en Argentine.

« Cela augmente de façon démesurée et nous essayons d’améliorer les conditions pour les footballeuses professionnelles. Elles sont conscientes qu’il ne s’agit plus seulement de jouer entre amies, mais que c’est devenu professionnel. En prenant mieux soin d’elles, elles auront de meilleures performances sur le terrain, nous verrons de meilleures performances, des sponsors viendront et avec les sponsors vient l’argent. »

Gaitán pense que les étapes sont franchies « petit à petit ». Le football féminin ressent un soutien de tous les côtés et encore plus d’Agremiados. Pour tous les problèmes que nous rencontrons, nous pouvons compter dessus. Pas seulement d’un point de vue de la santé, mais aussi d’un point de vue éducatif. Une joueuse peut s’entraîner ici à Agremiados. »

“La nouvelle a été très importante pour nous. Cela nous tranquillise l’esprit de savoir que nous pouvons venir, faire cette étude très importante, et n’importe quelle genre d’étude. Nous sommes toutes très reconnaissantes envers le syndicat.”

— de Mariana Gaitán, la capitaine de UAI Urquiza