GA2022 Rustam

Le Kirghizstan fait un grand pas en avant pour devenir membre candidat de la FIFPRO

Membres de la FIFPRO Nouvelles

Partager cette citation

Fermer
GA2022 Rustam
  • Le syndicat kirghize AFPKR a été annoncé comme membre candidat de la FIFPRO la semaine dernière

  • Le président Rustam Dzhanybaev donne un aperçu du passé et du présent du syndicat

  • "Cela contribuera à renforcer la confiance des joueurs à notre égard", déclare M. Dzhanybaev

Le syndicat des footballeurs professionnels du Kirghizistan (AFPKR) est un nouveau candidat membre de la FIFPRO.

Lors de l'assemblée générale de la semaine dernière en Uruguay, nous nous sommes entretenus avec le président du syndicat, Rustam Dzhanybaev, un ancien milieu de terrain du FC Abdysh-Ata Kant.

Histoire du syndicat

« J'ai compris que nous devions créer un syndicat pour aider à protéger les joueurs des nombreux problèmes auxquels ils étaient confrontés au Kirghizstan et surtout en dehors de notre pays. Les problèmes ont commencé à se multiplier, et comme nos joueurs ne connaissaient pas leurs droits, ils étaient rarement respectés par les clubs. Les clubs étrangers savaient évidemment que les joueurs kirghizes ne défendraient pas leurs droits en cas de violation, et ils n’ont pas manqué d’en profiter.

J'ai commencé à soutenir bénévolement les joueurs en 2015. Je ne suis pas un expert juridique, mais je suis au fait de la réglementation de notre pays et de celle de la FIFA, et j'ai consulté, par exemple, des collègues du syndicat en Ukraine. J'ai soutenu le joueur de l'équipe nationale Valery Kashuba lorsqu'il a eu des problèmes avec un club du Tadjikistan (FC Khujand), et nous avons gagné son procès à la Chambre de résolution des litiges de la FIFA. J'ai également réussi à aider Ivan Filatov à gagner son procès contre un club d'Oman (Sohar).

En obtenant gain de cause dans ces affaires, j'ai gagné la confiance d'autres joueurs et j'ai commencé à être sollicité davantage. Nous devions avoir une approche plus systématique, et en 2016, les joueurs de l'équipe nationale m'ont demandé de lancer la procédure de création d'un syndicat de joueurs, ce que j'ai fait.

J'ai eu de nombreuses rencontres avec des footballeurs, des dirigeants, des journalistes, et j'ai reçu la visite du président de la FIFPRO Asie/Océanie, Takuya Yamazaki. Il m'a donné de précieux conseils pour mettre en place l'organisation et ses activités. En mai 2017, notre syndicat a été officiellement reconnu. »

Situation actuelle du syndical

« Notre syndicat compte 380 membres, dont 340 joueurs et 40 joueuses. Aidana Otorbaeva, une des joueuses les plus connues, a été distinguée par la FIFPRO pour son travail communautaire pendant la pandémie de Covid-19. 

L'APFKR a reçu plus de 400 demandes de soutien de la part de joueurs. Nous avons aidé avec succès les joueurs à déposer des dossiers auprès de la chambre de résolution des litiges de la FIFA, et nous avons récemment contribué à lancer un projet qui devrait aboutir à la création d'une chambre nationale de résolution des litiges.

Nous avons de plus déployé l'application Red Button de la FIFPRO et lancé des projets de seconde carrière et de lutte contre le dopage.

L'application Red Button expliquée

Enfin, et surtout, nous avons signé un protocole d'accord avec la fédération de football et la ligue de football. Comme nous sommes l'une des trois parties prenantes du football kirghize, nous avons pu influer positivement sur notre football. L'année dernière, par exemple, nous avons mené une campagne commune pour éradiquer la violence contre les femmes, suite au meurtre brutal d'une femme. Nous avons fait en sorte que les joueurs participent en se peignant des bandes rouges ou noires sur le visage, et en diffusant leurs témoignages.

Selon moi, notre plus grande réussite est d'avoir réussi, au cours de nos cinq années d'existence, à fédérer tous les footballeurs du Kirghizstan. »

Objectifs

« Le Kirghizstan n'est pas une grande nation du football, ni notre équipe nationale ni nos clubs n'ont remporté de trophées ou de distinctions spectaculaires. Mais nous voulons que nos footballeurs soient respectés et appréciés tant dans notre pays qu'à l'étranger. Nous voulons bien sûr que nos joueurs soient respectés sur le terrain, c'est pourquoi nous devons améliorer le statut de notre football et de notre profession, afin de permettre aux joueurs de se réaliser pleinement.

Les footballeurs sont avant tout des êtres humains. Ils doivent être respectés parce qu'ils essaient de valoriser leurs qualités personnelles et nous devons leur donner les moyens de le faire. Il importe donc selon nous que les joueurs en sachent plus sur leurs droits, qu'ils reçoivent une instruction et qu'ils commencent à élargir leurs horizons pour se préparer à la vie après leur carrière de footballeur.

Kyrgyzstan 02

Nous avons quelques défis à relever. Récemment, certains joueurs ont été contrôlés positifs au dopage, c'est pourquoi nous avons lancé notre campagne de lutte contre le dopage. Nous devons également faire face à des personnes qui se font passer pour des agents, des recruteurs ou des directeurs de club et qui trompent les joueurs avec de fausses promesses, en leur faisant perdre de l'argent ou en leur attirant des ennuis.

L'autre défi est la professionnalisation du football féminin et l'introduction de contrats de joueuses dans leur jeu. »

Statut de candidat membre

« Pour l'APFKR, c'est une énorme avancée que de devenir un candidat membre de la FIFPRO. Cela montre que nous apportons notre contribution aux joueurs et que nous progressons en tant qu'organisation de joueurs. Les joueurs nous feront d'autant plus confiance. Dans le même temps, nous espérons que notre influence au Kirghizstan s'en trouvera renforcée, car les autres parties prenantes devront désormais travailler avec nous.

Le nouveau statut va renforcer notre réseau au sein de la FIFPRO et nous donne un meilleur accès aux compétences spécialisées de tous les syndicats du monde. Avec un peu de chance, nous pourrons nous développer en tant qu'organisation, embaucher plus d'employés et mettre en œuvre davantage de projets. »