2020 W11 Bronze 2500

Le World 11 Féminin : les joueuses prennent la parole

17 décembre 2020
La FIFPRO est fière de présenter l'édition 2019/2020 du World 11 féminin de la FIFPRO. Sept joueuses nous ont parlé de leur sélection pour le World 11.

Lucy Bronze

Défenseuse de Manchester City et de l'Angleterre, joueuse de l'Olympique Lyonnais la saison dernière.

« Être dans ce World 11 est un grand honneur. C'est fantastique de savoir que tout le monde aux quatre coins de la planète pense que vous êtes la meilleure à votre poste pour cette saison ».

« Ce prix signifie beaucoup. Le vote est effectué par les joueuses, nos pairs, celles avec qui vous jouez, celles contre qui vous jouez, semaine après semaine. Elles reconnaissent le travail dur que vous avez fourni. C'est pourquoi c'est une récompense vraiment toute particulière ».

« En regardant la saison dernière, je dirais que ma plus grande réalisation était la victoire en Ligue des champions avec Lyon. J'ai fait une bonne saison avec Lyon, en remportant tous les trophées. Puis j'ai rejoint City et j'ai commencé mon deuxième passage au club avec un nouveau trophée, ce qui est vraiment une bonne chose. Mais gagner la Ligue des champions reste le plus important. C'est le seul trophée que tout le monde marque sur son calendrier ».

« Remporter mon troisième prix World 11 est quelque chose de vraiment spécial. Pouvoir rester au sommet est probablement la chose la plus difficile. Je me souviens qu'un entraîneur m'avait dit qu'atteindre le sommet était la partie la plus facile, mais que le plus difficile était d'y rester. Tant d'autres filles essaient d'y parvenir, comme Wendie Renard, qui est au top depuis si longtemps. Je suis très fière de pouvoir avoir réalisé ne serait-ce qu'une petite partie de ce qu'elle a pu déjà faire ».

Ce contenu a été caché parce que les cookies n'ont pas été acceptés. Cliquez ici de reconsidérer.

Christiane Endler

Gardienne de but du Paris Saint-Germain et du Chili

« Je suis très heureuse de recevoir ce prix et d'être considérée comme l'une des meilleures joueuses du monde par mes coéquipières ainsi que par toutes les autres femmes qui jouent au football ».

« C'est un honneur et une récompense pour tout le travail que j'ai accompli au cours de l'année écoulée ».

« C'est incroyable. Je n'aurais jamais imaginé faire partie de ce groupe. J'ai le plus grand respect pour toutes les joueuses qui sont élues au World 11, ainsi que pour les joueuses qui n'en font pas partie. Il est très difficile d'entrer dans l'équipe. C'est compliqué d'être gardienne de but et de gagner ».

« Je pense qu'elles aiment ma façon de jouer et qu'elles apprécient la sécurité que j'apporte à l'équipe, en plus de la façon dont je complète l'équipe en général ».

Vivianne Miedema

Attaquante d'Arsenal et des Pays-Bas

« Je crois que je l'ai dit environ 300 000 fois, mais je ne joue pas au football pour les trophées individuels. Cependant, c'est bon de savoir que d'autres footballeuses professionnelles ont voté pour vous au World 11. C'est le plus grand honneur qu'on puisse vous faire. Je joue contre elles, chaque semaine. Elles connaissent mon niveau, si elles pensent que j'ai ma place dans l'équipe, alors je suis très fière ».

« Je pense avoir montré pendant un bon moment que j'étais très bonne à mon poste, à savoir marquer et créer des occasions en attaque. J'ai toujours eu de bons résultats, aussi bien à Arsenal qu'en équipe nationale des Pays-Bas. En tant qu'attaquante, on vous juge sur le nombre de buts que vous marquez. J'ai toujours été très forte sur ça ».

« J'ai beaucoup de liberté à Arsenal. On me laisse faire plus de choses que marquer des buts, et je suis aussi entourée par beaucoup de joueuses de qualité sur le terrain. Cela me facilite beaucoup les choses ».

« Mon meilleur moment ? C'était en octobre, quand j'ai marqué trois buts dans le derby contre Tottenham Hotspur et que je suis devenue la meilleure buteuse de tous les temps de la WSL ».

2020 W11 Miedema 1100

Veronica Boquete

Milieu de terrain de l'AC Milan

« C'est une surprise pour moi d'être dans le World 11. Je savais que j'étais sur la liste des 55, mais je pense que je ne le méritais pas cette année. Peut-être que les autres joueuses ont également pris en compte toute ma carrière lorsqu'elles ont voté pour moi. Mais, si je suis choisie, je dois l'accepter et être reconnaissante. C'est un grand honneur que d'être sélectionnée par ses pairs. Cela montre le respect, l'amour et l'appréciation que les autres joueuses me portent ».
« Peut-être que je méritais de gagner une autre année, mais que ce n'était alors pas mon tour. Cela montre que faire partie de l'équipe est vraiment un accomplissement spécial. Sachant l'évolution du jeu, ce sera de toute façon de plus en plus difficile d'y arriver ».
« Pour moi, c'est aussi une motivation pour continuer à jouer au plus haut niveau, même si j'approche de ma fin de carrière ».

Barbara Bonansea

Milieu de terrain de la Juventus et de l'Italie

« Si je considère d'où je suis partie, me retrouver ici aujourd'hui parmi les onze meilleures joueuses du monde me semble presque surréaliste. Cela me rend fière en sachant mon parcours et les sacrifices que j'ai faits. C'est une reconnaissance qui me donne encore plus envie de m'améliorer et de travailler dur chaque jour ».
« Je suis surprise et très heureuse que mes collègues aient été nombreuses à voter pour moi. Pour être honnête, je ne m'y attendais pas ».
« Je dois remercier mon club, qui a toujours cru en moi, l'équipe nationale et à toutes mes coéquipières, car c'est avec elles que je partage une grande partie de ma vie. Elles me permettent d'être moi-même sur le terrain ».
« Ce prix appartient à toutes les footballeuses italiennes, parce qu'en ce moment précis, nous ne faisons qu'un : celles qui se lancent dans la lutte contre les stéréotypes, celles qui, comme moi, se battent pour les droits que nous méritons ».
« Je pense que, ces dernières années, le football féminin italien a fait de grands progrès, surtout avec le beau parcours de la Coupe du monde et la voie que prennent les grands clubs comme la Juventus. Maintenant, tout le monde apprécie nos matches, et cela me rend heureuse ».

 

2020 W11 Bonansea 1100

Pernille Harder

Attaquante de Chelsea et du Danemark, joueuse du VfL Wolfsburg l'année dernière

« Ce prix, le World 11, est une grande distinction de la part de toutes les joueuses du monde. Mais il signifie bien entendu quelque chose de plus : ce sont mes collègues footballeuses qui ont voté pour que je fasse partie de ce World 11 ».

« Ma plus grande réalisation ? Je pense que c'est difficile de retenir une chose. Dans l'ensemble, je pense que cette saison a été exceptionnelle. Bien sûr, marquer 27 buts en une seule saison, c'est peut-être quelque chose qui sera difficile à répéter, mais gagner le doublé avec Wolfsburg quatre années de suite est aussi un grand accomplissement. Mon transfert à Chelsea a également été quelque chose d'important pour moi. C'est vraiment difficile de ne retenir qu'une seule chose ! Cette année a été spéciale ».

Millie Bright

Défenseuse de Chelsea et de l'Angleterre

« Être nommée au FIFA FIFPRO World 11 me laisse sans voix. Depuis que j'ai signé à Chelsea et que je suis devenue professionnelle, j'ai toujours dit que mon objectif était d'être la meilleure défenseuse du monde, une défenseuse dont chaque attaquante se souviendrait ».

« C'est rassurant de voir que tout le travail et les sacrifices qu'on fait pour être la meilleure joueuse et la meilleure athlète chaque jour portent leurs fruits. C'est quelque chose dont je suis très fière. Peu importe la difficulté du parcours ou le nombre de personnes qui ont douté de moi, je n'ai jamais cédé et je ne céderai jamais ».

« Je suis vraiment honorée d'être nommé parmi des joueuses aussi talentueuses, les meilleures joueuses du monde, et je tiens à remercier toutes celles qui ont voté. Cela m'encourage à être encore meilleur pour l'avenir ».

2020 W11 Bright 1100

Megan Rapinoe

Attaquante de l'OL Reign et des États-Unis d'Amérique

« Je suis évidemment très honorée d'avoir été reconnue par les autres footballeuses du monde entier qui votent pour le FIFPRO World 11. En même temps, j'ai été surprise de voir que je répondais aux critères de sélection, car je n'ai pas joué un seul match depuis mars (2021, me voilà !) »

« Nous avons tellement de joueuses phénoménales dans le monde entier et nous devons toutes faire ce que nous pouvons pour les mettre en avant. Ma nouvelle sélection met en lumière le fait que nous devons continuer à investir dans le football féminin pour le faire avancer, afin de donner à davantage de joueuses la possibilité d'être vues à la télévision dans leur pays et dans le monde tout en se produisant en club et en sélection ».

« L'avenir de notre sport féminin est radieux, le potentiel illimité, et notre engagement à le faire progresser sous tous les angles possibles doit être à la hauteur ».

« Une fois de plus, je suis honorée et flattée d'avoir reçu cette distinction par mes pairs, et j'ai hâte de retourner sur le terrain en 2021 ! »

« Félicitations à toutes les femmes incroyables sélectionnées pour le World 11. À une nouvelle année de révolution dans le football féminin ! »

Ce contenu a été caché parce que les cookies n'ont pas été acceptés. Cliquez ici de reconsidérer.