Mbappe Injured

Mbappé fait partie des joueurs dont l'intersaison rétrécit à vue d’œil

7 mai 2021
Kylian Mbappé fait partie des footballeurs pour qui l’intersaison a duré moins de deux semaines avant la saison 2020/1, tandis que la pandémie augmente la surcharge des matches, comme le montre la plateforme de surveillance de la charge de travail des joueurs de la FIFPRO.

La FIFPRO recommande que les joueurs bénéficient obligatoirement d'une période de cinq semaines entre les saisons, dont trois semaines sans football et deux semaines d'entraînement avant la reprise.

La plateforme PWM, en collaboration avec KPMG Football Benchmark, repose sur un échantillon de 265 joueurs issus de 43 ligues nationales.

Parmi les joueurs de l'échantillon qui participent aux ligues d'hiver, 23 % ont eu moins de deux semaines de pause à l’intersaison, 49 % moins de trois semaines et 73 % moins de quatre semaines.

“23 % ont eu moins de deux semaines de pause à l’intersaison”

Parmi les joueurs qui ont eu le moins de temps entre les saisons, on trouve :

  • Niklas Süle (Bayern Munich, 11 jours)
  • Kylian Mbappé (Paris Saint-Germain, 13 jours)
  • Péter Gulácsi (RB Leipzig, 16 jours)
  • Bruno Fernandes (Manchester United, 20 jours)

La pression croissante exercée sur les joueurs est le résultat du retard pris lors de la fin de la saison précédente, de la proximité du début de la nouvelle et des deux créneaux en équipes nationales prévus au début de la saison.

En moins de deux semaines, Mbappé et Süle sont passés de la finale de la Ligue des Champions de l'UEFA à un nouveau tour de la Ligue des Nations de l'UEFA.

Niklas Sule
Niklas Süle, jouant pour le Bayern Munich

Avec les perturbations causées par la pandémie, la plupart des joueurs ont eu encore moins de repos que les années précédentes, une durée souvent bien inférieure à la période de repos recommandée.

Cette étude scientifique (*) montre que le fait de jouer trop de matches sans repos ni récupération impose un stress supplémentaire aux joueurs, ce qui a un impact négatif sur leurs performances et les expose davantage aux blessures.

*Jouer trop de matches est mauvais à la fois pour la performance mais aussi pour la disponibilité des joueurs (Jan Ekstrand de l'Université de Linkoping, 2013)

*Les équipes de football de haut niveau qui n'ont pas de pause hivernale perdent en moyenne 303 jours-joueurs de plus par saison en raison de blessures que les équipes qui en bénéficient : d’après une comparaison entre 35 équipes professionnelles européennes (Jan Ekstrand, Armin Spreco, Michael Davison de l'université de Linkoping, de l'Hôpital de médecine orthopédique et sportive Aspetar à Doha et du Groupe médical Isokinetic Medical Group à Londres, 2018)

Vous voulez en savoir plus ?

PLAYER WORKLOAD MONITORING (PWM)