Stock Women Footballers

La campagne #WhatIf prend de l'ampleur et tient de nouvelles promesses en Europe

4 mars 2020
La campagne #WhatIf de Women in Football se développe et les acteurs internationaux du football y adhèrent déjà.

Le groupe a organisé son premier événement en dehors du Royaume-Uni. Il continue ainsi d'accélérer les opportunités pour les femmes dans le football en obtenant des centaines de promesses de dons de la part d'entreprises, de clubs et de supporters.

Des entreprises et des parties prenantes des Pays-Bas à la Suisse ont commencé à prendre leurs propres engagements.

Jane Purdon, directrice de Women in Football, a expliqué la campagne à la FIFPRO, qui a accueilli l'événement à notre siège d'Amsterdam.

« Notre existence a pour but de soutenir, de défendre et de célébrer les femmes dans la beauté du jeu », a déclaré Mme Purdon, ancienne avocate de la Premier League anglaise. « Nous nous efforçons de faire en sorte que l'industrie du football soit réellement diversifiée.

« La campagne #WhatIf appelle l'industrie du football à nous rejoindre. Nous nous posons la question suivante : et si nous faisions toutes et tous quelque chose pour contribuer à ce que les choses changent pour les joueuses ? »

Whatif Logo 1000

Voici quelques-uns des engagements pris lors de l'événement:

  • FIFPRO a promis de continuer son soutien Women in Football. « Nous sommes fiers de vous compter parmi nous et nous voulons être un partenaire à long terme », a déclaré Secrétaire Général Jonas Baer-Hoffmann. « Cette campagne en faveur d'une amélioration des conditions pour les footballeuses a dynamisé nombre de nos syndicats de joueurs dans le monde entier ».
  • Team Marketing, une entreprise suisse de marketing, a promis de travailler avec le FC Lucerne pour former des femmes à devenir entraîneures.
  • Amra Peternel, dirigeante du Dinamo Zagreb et membre du conseil d'administration de l'Association européenne des clubs, a déclaré qu'elle essaierait de lancer un programme de management pour les femmes au sein de cette organisation continentale qui représente 246 clubs.
  • European Leagues, une groupe que représente 34 championnats, a déclaré qu'il ferait pression pour inclure des femmes dans son conseil d'administration constitué de 12 membres exclusivement masculins. « Le football est une industrie beaucoup trop dominée par les hommes », a déclaré Jacco Swaart, son directeur général. «Nous devons mettre en œuvre la représentation des femmes à travers les licences ou les quotas ».

“Nous sommes ravis de travailler avec un groupe de femmes et d'hommes aussi divers et engagés”

Mme Purdon a déclaré qu'il y avait eu de « merveilleux engagements » de la part de la FIFPRO et d'autres membres de la communauté du football, et qu'elle était ravie de poursuivre la campagne #WhatIf à travers toute l'Europe.

« Nous espérons que l'industrie européenne du football continuera à se joindre à nous et à nous dire : Oui, nous sommes avec vous ».

La journée a été marquée par six séances de réflexion qui ont abordé des questions telles que la sensibilisation au football féminin et les moyens d'offrir de meilleures perspectives de carrière aux joueuses.

Amanda Vandervort, Responsable en chef du football féminin de la FIFPRO, s'est dite impressionnée par l'énergie affichée par plus de 30 organisations lors de l'événement, dont la Copa90, l'UEFA et la BBC.

« Nous sommes ravis de travailler avec un groupe de femmes et d'hommes aussi divers et engagés », a déclaré Mme. Vandervort. « Comme le dit le titre de notre nouveau rapport portant sur le football féminin, ensemble: Élevons notre jeu »