Ernest Forgas 2

'Shaping Our Future': Comment les salaries des joueurs sont garantis 'à 100%' en Espagne

26 avril 2021
Il y a plus de 1 400 footballeurs dans le monde qui n’ont pas reçu leur salaire à cause de la dissolution de leur club. Ce scénario est peu probable dans le football espagnol.

Les joueurs des quatre divisions nationales sont protégés contre la faillite des clubs par un fonds géré par le syndicat national des joueurs Asociación de Futbolistas Españoles (AFE).

Lorsqu’Ernest Forgas jouait pour Reus B, un club de Tarragone de quatrième division, il a passé cinq mois sans être payé. Le club est ensuite passé sous administration, devant 700 000 euros de salaires.

Les avocats de l’AFE ont rendu visite à l’équipe pour rassurer les joueurs.

« Ils nous ont dit d’attendre un peu mais que notre paie était garantie à 100 % » a expliqué Forgas.

Grâce au fonds, lors des trois derniers mois de la saison, Forgas et ses coéquipiers reçurent par virement bancaire l’argent qui leur était dû. Reus, qui avait été fondé en 1909, a ensuite fait faillite.

Ernest Forgas 1
Ernest Forgas dribble avec le ballon et (en haut) célèbre un but

L’AFE gère un fonds pour les joueurs des deux premières divisions grâce à un accord avec la ligue, et un fonds pour ceux des troisième et quatrième divisions dans le cadre d’un accord avec la fédération nationale de football.

Les fonds sont dérivés des revenus générés par le football espagnol.

Le rapport Shaping Our Future de la FIFPRO fait pression pour qu’il y ait davantage de plans régionaux similaires de protection des salaires pour les joueurs exposés à une gouvernance non viable.

La FIFA a récemment instauré un fonds mondial avec l’aide de la FIFPRO pour les joueurs qui ont épuisé tous les moyens légaux à leur disposition pour récupérer leur salaire impayé. Le fonds est largement sursouscrit. Près de 1400 joueurs ont réclamé 61 millions de dollars de salaires de 2015 à 2020 pour une allocation de 5 millions de dollars.

Les réclamations viennent du monde entier, de pays incluant la Grèce, la Malaisie, le Portugal, la Roumanie, la Russie, la Serbie, la Turquie, l’Uruguay et le Venezuela.

Le rapport « Shaping Our Future » souligne la façon dont les joueurs sont victimes de l’échec du marché, sans que cela ne soit de leur faute.

Le club espagnol Reus fait partie d’au moins 50 clubs qui ont fait faillite dans le monde entier au cours des cinq dernières années jusqu’à 2020.

Forgas, qui joue maintenant en troisième division à Badajoz, est reconnaissait envers le fonds de protection salariale qui l’a aidé pendant un moment difficile pour lui-même et ses coéquipiers.

« Les problèmes d’argent sont stressants, particulièrement si vous avez une famille à prendre en charge, » a expliqué Forgas. « Savoir que vous serez payé vous donne de la sérénité. »

Voulez-vous en savoir plus?

Industrie