SJPF Camp 2020 2500 Light

Les joueurs de l'équipe nationale se mettent en forme au camp d'entraînement du syndicat portugais

21 octobre 2020
Les joueurs de l'équipe nationale portugaise Bruma et Edgar Lé sont deux des 49 footballeurs professionnels qui ont participé cette année au camp d'entraînement pour les joueurs hors contrat organisé par le syndicat portugais des joueurs Sindicato dos Jogadores (SJPF).

Un grand nombre de syndicats de joueurs de la FIFPRO organisent des camps d'entraînement annuels pour les agents libres afin d'aider ces joueurs à se mettre en forme avec l'aide d'un personnel d'entraînement professionnel et de leur donner l'occasion de montrer leur condition physique et leurs compétences lors de matches amicaux.

Cependant, en raison de la pandémie de Covid-19, plusieurs syndicats ont annulé le camp d'entraînement de cette année.

Le syndicat portugais des joueurs SJPF était l'un des rares syndicats à avoir organisé un camp d'entraînement. « Nous avons décidé de le faire parce que de nombreux joueurs n'avaient pas d'installations pour s'entraîner ou jouer à cause de la pandémie de Covid-19 », raconte le président du syndicat, Joaquim Evangelista.

Pour minimiser le risque d'infection, le SJPF a procédé à quelques adaptations. Seuls deux groupes de dix joueurs étaient autorisés chaque jour, les méthodes d'entraînement étaient davantage axées sur les performances individuelles et aucun match amical n'était organisé.

SJPF Bruma Ie 1100
Edgar Ié et Bruma

La SJPF a également autorisé la présence de joueurs qui ne pouvaient pas s'entraîner avec leur club en raison des mesures de la Covid-19. « Notre campus et nos installations de formation de haut niveau sont ouverts à tous les joueurs », a déclaré Evangelista. « Nous avons donné à des joueurs comme Edgar Lé et Bruma la possibilité de travailler leur condition physique avec nous au lieu de les laisser s'entraîner seuls ou dans un gymnase. Leur présence a également contribué à motiver d'autres joueurs sans emploi. »

Bruma, qui a rejoint l'Olympiakos, champion de Grèce, grâce à un prêt de l'équipe néerlandaise du PSV au début de ce mois, confirme : « Le syndicat des joueurs m'a donné toutes les possibilités de retourner dans mon club dans la meilleure forme possible. »

Trente joueurs ont trouvé un nouveau club après avoir participé au camp d'entraînement que le SJPF a organisé du 13 juillet au 18 septembre. Trois ont signé avec des équipes de haut niveau (Mario Evora avec Vitoria SC, Joao Canadas avec Belenses et Marcelo Lopes avec Voluntari en Roumanie), tous les autres joueurs ont rejoint des équipes de deuxième ou troisième niveau.

« Le taux de réussite a été le même que les années précédentes, avec environ 60 % des joueurs qui ont trouvé une nouvelle équipe », raconte Evangelista. « Et nous avons reçu des commentaires positifs des clubs, nous disant que nos joueurs sont arrivés en excellente condition physique ».