Lukas H 4 2500

Lukas Hintersteiner : le joueur qui a écrit un livre sur l'amour et le football

29 juillet 2021

• Le footballeur autrichien Lukas Hintersteiner a publié son premier roman avant l'Euro 2020
• Son livre est une comédie romantique qui a lieu pendant la qualification de l'Autriche au tournoi
• Malgré une carrière de joueur écourtée à cause d'une blessure, Hintersteiner s'est trouvé de nouvelles passions à travers son amour du football

En mai dernier, Lukas Hintersteiner, ancien joueur du LASK Linz, s'est plongé dans le monde de la littérature avec la publication de son premier roman : « Liebe geht durch den Rasen » (L'amour passe par le terrain).

À 17 ans, Hintersteiner apparaissait comme une figure prometteuse du football autrichien, mais les blessures ont écourté sa carrière, ne lui permettant de ne jouer que douze minutes en Bundesliga.

Cela ne l'a pas empêché de mettre à profit son expérience de joueur. À 39 ans, Lukas a canalisé sa passion pour le football vers d'autres activités, celles d'écrivain et entraîneur.

« Je n'ai pas commencé dans la vie en imaginant rédiger un jour un roman, mais j'ai toujours aimé écrire d'une manière ou d'une autre. Pendant les huit années où j'ai étudié pour obtenir mes diplômes en sciences du sport et en gestion du sport, j'ai travaillé comme journaliste sportif pour l'hebdomadaire Niederösterreichische Nachrichte.

Si ce rôle a définitivement développé ma passion pour l'écriture, le concept d'auteur ne m'avait pas vraiment effleuré. Jusqu'à ce qu'une nuit, allongé dans mon lit, une idée de roman me vienne à l'esprit et que je sache alors que je devais la concrétiser. Le lendemain matin, je me suis assis, j'ai sorti mon ordinateur portable et je me suis dit : « Ça y est, je vais écrire un livre. »

Lukas H 2 1100

« Liebe geht durch den Rasen » raconte l'histoire de la qualification de l'équipe nationale de football autrichienne à l'Euro 2020 à travers les yeux de Tommy, qui fait une pause à la fois dans sa carrière et sur le plan amoureux le jour où il est chargé de faire un reportage sur les performances de l'Autriche à l'approche du tournoi. Bien que les choses s'améliorent pour Tommy qui fait la cour à Julia, il ne manque jamais une occasion de mettre les pieds dans les plats. Un résumé qui place ce film dans le genre de la comédie romantique. Bien qu'il s'agisse effectivement d'une histoire d'amour, c'est le football qui est au cœur du roman : une passion que Tommy et moi avons en commun.

Le jour où j'ai obtenu mon diplôme d'études secondaires, j'ai signé mon premier contrat de footballeur professionnel. Ce fut le moment le plus fier de ma vie. Malheureusement, je n'ai pas eu de chance. Suite à diverses blessures, ma carrière n'a duré que trois ans, une période courte, même à l'échelle du football.

Les blessures sont le lot de tout joueur. Lorsqu'on en subit une mauvaise, cela peut mettre vite fin à votre période de notoriété, comme cela m'est arrivé. Je me suis vite rendu compte que je ne pourrais pas jouer indéfiniment, et même si j'étais encore un footballeur actif, j'ai commencé à envisager d'autres possibilités et opportunités ; ce qui m'a conduit à mes études et à mon travail de journaliste sportif.

Je pense que ce « plan B » devrait être considéré comme prioritaire chez la plupart des joueurs, qu'il s'agisse d'un diplôme universitaire, d'une profession ou même de travailler sur des certifications d'entraîneur. Même avec la meilleure volonté du monde, il suffit d'un mauvais geste ou d'un tacle malencontreux pour que la carrière d'un sportif professionnel soit vite achevée.

Si je n'avais pas l'intention de gravir les échelons de la gloire du football, je n'ai pas pour autant perdu l'amour du ballon rond, bien au contraire. Mes expériences m'inspirent chaque jour dans mon travail de professeur de sport dans une école secondaire de Vienne, et je me sens très chanceux d'avoir pu associer dans mon roman ma passion du jeu et de l'écriture. C'est peut-être un peu comme mon personnage Tommy qui est épris de football, mais qui découvre que cela le conduit à un tout autre type d'amour.

Grâce à mes écrits, j'ai en fait trouvé un moyen de rendre service à la communauté du football, d'une certaine manière, et je fais don d'une partie des recettes du roman à Amnesty International Autriche pour soutenir la campagne « Blow the Whistle ». Ce mouvement se bat pour des conditions de travail plus équitables pour celles et ceux qui construisent les grands stades, et j'espère que ma contribution pourra aider à garantir un avenir plus sûr aux travailleurs migrants.

Je joue encore au football en amateur avec le SC Siebenhirten, mais ce projet aussi va bientôt prendre fin. Je n'en ai pas encore fini avec le football ! J'ai beaucoup de projets pour l'avenir, notamment suivre des cours pour obtenir ma licence d'entraîneur qui, je l'espère, sera un élément important de ma carrière à venir. Cela ne signifie pas pour autant que je vais abandonner l'écriture de sitôt, et l'idée d'un prochain roman prend déjà forme dans mon esprit. Alors, surveillez bien les publications dans cet espace !