GAP America V Chico 222020224

Luis Alejandro Paz: le footballeur colombien que donne des conseils financiers à su entraîneur

20 mai 2021

« Mon père me l’a toujours dit et c’est quelque chose que je n’oublierai jamais : plus tu en sais, moins tu souffriras.

Cette phrase résonne encore et encore dans la tête du footballeur colombien Luis Alejandro Paz. Les paroles de son père, Luis Angel Paz, lorsqu’il le grondait pour ses mauvaises notes à l’école Perico Negro dans la petite ville de Puerto Tejada, à Cauca, sont restées gravées en lui et sont devenues une espèce de devise pour sa vie professionnelle.

Aujourd’hui, à l’âge de 32 ans, devenu l’une des stars et l’un des capitaines d’América de Cali, Paz est fier d’avoir suivi le conseil de son père. En plus de son succès en tant que footballeur, il a déjà décroché deux diplômes universitaires : il est technicien en électronique et électricité, et comptable agréé. Et, comme si cela ne suffisait pas, il s’est aujourd’hui largement engagé dans l’obtention d’un troisième diplôme, un master en gestion du sport.

« En regardant en arrière, je suis fier d’avoir pu tirer parti du football pour étudier dans le même temps. Généralement, quand un footballeur prend sa retraite, deux options se présentent à lui : continuer dans le football ou voir ce qu’il a fait de ses investissements. Heureusement pour moi, étudier m’a permis d’avoir bien plus d’options, j’ai d’autres possibilités grâce à mon éducation », a expliqué le milieu de terrain lors d’un entretien avec la FIFPRO.

GAP America V Millonarios 3132021185
Photo du haut: Paz avec Alexandre Guimaraes, ancien entraîneur de l'América de Cali. Ci-dessus: Jouer pour l'Amérique. Crédit: Toutes les photos par VizzorImage

Paz a été clair dès le début quant à l’importance qu’aurait l’éducation dans sa vie. En réalité, à chaque fois qu’il a signé un contrat avec les trois clubs majeurs de sa carrière, Deportes Quindio, Deportes Tolima et América de Cali, il a toujours présenté à ses futurs employeurs la même clause dans son contrat : que le club dans lequel il arrivait allait devoir couvrir les frais de ses études universitaires.

ACOLFUTPRO, l’organisation représentant les droits des footballeurs en Colombie, a développé un fonds d’étude, qui prend en charge financièrement les joueurs durant leurs carrières universitaires. Ce fonds a été utilisé pour aider Paz et bien d’autres joueurs.

“Je suis allé jusqu’à louer un auditorium pour parler à mes collègues de leur sécurité financière. Même mon entraîneur est venu.”

Dès le début de sa carrière professionnelle, Paz savait qu’il aurait à combiner sa vie sportive et sa vie universitaire. « J’ai vu mon père travailler dans la mécanique sur les machines d’alignement de voitures tout en étudiant la nuit. C’est pourquoi je me suis convaincu de suivre son exemple. La première chose que j’ai faite a été de passer un diplôme de technicien électrique et électronique à l’âge de 22 ans, » a expliqué le joueur d’America.

Mais il n’était pas satisfait. Alors entre 2015 et 2018, il a étudié la comptabilité publique à la Fundación Universitaria de San Martín.

Paz jouait déjà dans la première division colombienne avec Deportes Tolima.

Combiner son travail de footballeur à ses étudies était un véritable défi. « Ils m’ont beaucoup aidé pour que j’obtienne mon diplôme. Des entraîneurs, qui me laissaient parfois arriver en retard à un camp d’entraînement, à l’université elle-même, qui retardait mon horaire pour un examen lorsqu’il coïncidait avec un match.

GAP America V Equidad 442021192

« Il y a même eu des cas très amusants, comme ce jour où nous nous déplacions pour un match et où je n’avais pas de connexion Internet dans le bus pour faire mon partiel sur la « Législation du travail ». Je me suis approché du chauffeur pour voir si je pouvais me connecter. Mes camarades de classe riaient à gorge déployée, » raconta-t-il.

Pour être diplômé comme comptable agréé, Paz a soumis une thèse basée exclusivement sur son expérience : sécurité financière et comptabilité dans la vie d’un footballeur. Il est alors devenu une espèce de conseiller financier pour ses propres coéquipiers et même le reste du personnel de Deportes Tolima.

« Je suis allé jusqu’à louer un auditorium pour parler à mes collègues et aux employés de nombreux clubs de leur sécurité financière. Même mon entraîneur est venu. Nombre d’entre eux venaient me voir et me demandaient pourquoi ils n’avaient pas été payés, pourquoi il leur manquait tant d’argent, et je les ai aidés à comprendre les chiffres sur leurs contrats, » expliqua-t-il.

« Pour un footballeur, il est essentiel de toujours avoir une sécurité financière. Il y a de nombreuses options. De l’immobilier à l’achat d’actions. Il y a de nombreuses formes sûres d’investissement qui peuvent générer des revenus et fournir une sécurité financière pour l’avenir, » a-t-il ajouté.

“Paz a un objectif ambitieux: devenir président de Dimayor, la plus haute division du football colombien.”

Maintenant, avec un diplôme en gestion du sport dans la poche, Paz a un objectif ambitieux : monter une société de conseils financiers pour les footballeurs professionnels et devenir président de Dimayor, la plus haute division du football colombien.

Alors qu’il entre dans la dernière partie de sa carrière, le milieu de terrain a remercié ses parents et de lui avoir inculqué l’importance d’étudier tout en jouant au football.

Voulez-vous en savoir plus?

Enseignement