Late Pay 2500

Salaires impayés : s'attaquer aux paiements en retard

La plupart des plaintes des joueurs concernent les salaires impayés.

Le rapport mondial sur le travail 2016 de la FIFPRO a montré que 41 pour cent des joueurs ont reçu des paiements en retard au cours des deux dernières saisons.

Men's Global Employment Report working-conditions-in-professional-football.pdf, 29 MB

Dans certains pays, le problème des paiements en retard est endémique.

Partizan Belgrade Red Star Belgrade

“Nous avons accepté de retarder le paiement de nos primes jusqu'au 31 décembre, mais lorsque ce jour viendra, ils le retarderont encore. Je ne m'attends plus à recevoir cet argent.”

— de Joueur, 26 ans, Partizan Belgrade, Serbie.

Depuis la publication du rapport, la FIFPRO a conseillé aux footballeurs de ne pas aller dans certaines ligues.

En 2017, nous avons mis en garde les footballeurs contre la ligue de Serbie à cause d'un nombre élevé de réclamations en justice de joueurs concernant des impayés, et avec un risque que le système d'arbitrage soit biaisé en faveur des clubs.

Aussi, en 2017 nous avons mis en garde les joueurs contre la ligue de Roumanie après que l'association de joueurs AFAN nous a prévenu d'un nombre croissant de réclamations en justice de footballeurs contre les clubs pour des salaires impayés.

Dans d'autres pays, la situation est bien meilleure.

San Jose Earthquakes Colorado Rapids

“Nous sommes toujours payés à temps. Il manquait 200 $ sur mon salaire les deux premiers mois de la saison, ce que je n'avais pas réalisé, et le syndicat a étudié les chiffres et s'est assuré que ce montant soit payé.”

— de Joueur, 24 ans, Colorado Rapids, États-Unis.

Dans le monde entier, la situation change d'un club et d'une saison à l'autre.

Avant de rejoindre un club dans un nouveau pays, nous vous recommandons de contacter la FIFPRO ou l'association locale des joueurs pour qu'il ou elle vous aide à vérifier les antécédents du club et de la ligue nationale dont il est question.