CLF2021 (25)

FIFPRO recontre aved le gouvernement Qatari et l'IBB au forum des travailleurs migrants à Doha

30 août 2021

Le Ministère du développement administratif, du travail et des affaires sociales (MADLSA) et l'Internationale des travailleurs du bâtiment et du bois (IBB) ont organisé un Forum des leaders communautaires le 27 août 2021 à Doha, au Qatar.

Le Forum s'est réuni pour la première fois en présentiel après deux années de restrictions dues à la pandémie de Covid-19, ceci dans le but de donner aux représentants des communautés de travailleurs migrants une plateforme afin de discuter avec le MADLSA des questions relatives aux droits sociaux et du travail. La FIFPRO, syndicat mondial des joueurs de football professionnels, s'est jointe à la réunion après plusieurs réunions communautaires organisées avec les communautés de travailleurs migrants. La FIFPRO a participé au Forum des leaders communautaires pour soutenir le dialogue entre les travailleurs migrants et le MADLSA afin de renforcer les développements positifs qu'apporte le processus de réforme du travail initié par le Qatar.

Les participants représentaient des communautés de travailleurs venus d'Inde, du Bangladesh, du Népal, des Philippines et de plusieurs autres pays d'Asie du Sud-Est et d'Afrique. Les leaders des communautés de travailleurs ont reconnu les progrès importants réalisés et l'impact positif de la profonde accélération de la réforme du travail grâce au fait que la candidature du Qatar pour organiser la Coupe du monde de la FIFA 2022 a été retenue. En ouvrant la porte à l'exercice des droits des travailleurs migrants, ces réformes du travail ont suscité l'espoir de milliers de ces travailleurs.

Cependant, un certain nombre de préoccupations ont été soulevées quant à la mise en œuvre complète des réformes, telles que la suppression des obstacles qui empêchent encore les travailleurs d'accéder à leurs droits, le renforcement de la capacité d'inspection de la santé et de la sécurité et les contrôles sur le paiement des salaires. De plus, les représentants des communautés ont évoqué la nécessité de régler rapidement les plaintes ainsi que de mettre en place des programmes d'éducation et de sensibilisation.

CLF2021 (84)
Secrétaire général adjoint de la FIFPRO, Simon Colosimo

Le MADLSA, représenté par le sous-secrétaire adjoint aux affaires du travail, S. E. Mohammed Hassan Al-Obaidly, a réitéré son engagement à maintenir les politiques et les programmes au-delà de la prochaine Coupe du monde de la FIFA, et à travailler sur des solutions pour combler les écarts existants entre les politiques et les pratiques. S'adressant ouvertement aux travailleurs migrants, l'assistant Al-Obaidly a reconnu que « la mise en œuvre des réformes du travail est fondée sur la vision à long terme du Qatar pour 2030. La recherche d'un consensus et les partenariats sont essentiels pour atteindre cet objectif, mais ils prennent du temps et doivent aller de pair avec des solutions rapides face aux préoccupations immédiates des travailleurs migrants ».

Ambet Yuson, secrétaire général de l'IBB, a exprimé son soutien aux leaders communautaires et aux représentants des travailleurs dans leurs demandes pour que les droits et les protections soient respectés. M. Yuson a expliqué que « les travailleurs migrants continueront à faire partie de la main-d'œuvre et de l'économie du Qatar bien après la Coupe du monde. L'IBB a été le témoin direct des changements opérés par le Qatar pour améliorer les questions du travail qui touchent le bien-être et les droits de milliers de travailleurs migrants. Bien que beaucoup reste à faire pour que les réformes se concrétisent et soient mises en œuvre de manière durable, nous sommes confiants dans l'engagement du MADLSA à faire en sorte qu'elles ne soient pas un feu de paille pour ces travailleurs migrants, mais qu'elles visent à obtenir un changement permanent et durable au-delà de 2022 ».

Pour l'IBB et la FIFPRO, la Coupe du monde du Qatar laissera en héritage la protection des droits des travailleurs migrants et l'amélioration de leurs conditions de vie et de travail grâce à une mise en œuvre durable des réformes. Ils reconnaissent l'engagement du MADLSA à travailler au-delà de la Coupe du monde pour s'assurer que les réformes du travail adoptées laissent un héritage aux communautés de travailleurs migrants dans les prochaines décennies.

QDVC VINCI (1)

Le secrétaire général de la FIFPRO, Jonas Baer-Hoffmann, a déclaré : « Nous avons impliqué de nombreux joueurs de football dans notre dialogue avec les travailleurs migrants, et ils se sont engagés à soutenir activement tous les efforts visant à donner une voix à ces travailleurs migrants et à faciliter les plates-formes nécessaires pour qu'ils puissent tirer pleinement parti des réformes au Qatar. Les footballeurs et les travailleurs migrants partagent les mêmes droits fondamentaux du travail, et la FIFPRO soutient donc les efforts de l'IBB et du MADLSA avec une vision supplémentaire qui consiste à améliorer la situation avant la Coupe du monde 2022, et bien au-delà de celle-ci. L'engagement dans le dialogue social et la coopération pour produire des changements pragmatiques mais significatifs pour les travailleurs migrants est essentiel pour s'améliorer encore », a conclu Mme Baer-Hoffmann.

La visite au Qatar et la participation au Forum des leaders communautaires font suite à une série d'initiatives qui ont débouché sur la signature d'un accord de coopération entre des joueurs du monde entier et des syndicats de travailleurs du bâtiment afin de conserver cet héritage d'un travail décent pour les travailleurs migrants dans la perspective de la Coupe du monde de la FIFA 2022 et autour des grandes compétitions de football.

Voulez-vous en savoir plus?

Droits