Megan Rapinoe Hh 01 2500 80

La FIFPRO souligne son engagement pour l'activisme des joueurs

27 janvier 2020
La FIFPRO a souligné son engagement dans l'activisme des joueurs après que le Comité international olympique a publié des orientations, clarifiant que les athlètes sont sujets à des sanctions s'ils exécutent des gestes à connotation politique sur le podium, dans le village olympique, lors des cérémonies d'ouverture et de clôture, ou sur le terrain.

La FIFPRO pense que les 65 000 footballeurs qu'elle représente à travers le monde et nos associations de joueurs nationales affiliées devraient être libres de s'exprimer comme ils l'entendent. Cela inclut ceux qui concourront lors des Jeux olympiques de Tokyo de 2020 dans les tournois de football masculin et féminin.

De plus, l'influence qu'ont les footballeurs de premier plan signifie qu'ils ont une opportunité précieuse de laisser une marque dans la société. Les joueurs comme Raheem Sterling et Megan Rapinoe ont été des modèles à l'échelle mondiale en prenant la parole pour lutter contre les discriminations raciales et sexuelles.

Jonas Baer-Hoffmann, le secrétaire général de la FIFPRO, a expliqué que la FIFPRO soutiendrait et se tiendrait aux côtés de tous les joueurs qui souhaitent exprimer leur point de vue et faire partie d'un mouvement social pour le changement lors des Jeux olympiques.

Raheem Sterling Hh 01 1100
Raheem Sterling

« Nous pensons qu'il est essentiel que la liberté de parole des joueurs sur les questions politiques soit protégée. Leur liberté d'expression surpasse tout autre intérêt pouvant être en jeu durant les Jeux olympiques.

« Il est hypocrite et inacceptable de la part des organisateurs d'événements sportifs de soutenir le rôle fort des personnalités et des athlètes dans la société pour ensuite dire 'si vous faites ça sur notre événement, il s'agit d'une faute qui peut être sanctionnée'.

« Les footballeurs doivent avoir les mêmes droits d'expression que les autres et ne devront pas hésiter à défendre leurs droits si nécessaire. »

En savoir plus sur

l’inclusion