Agidun Salami ANP 2500

Comment la FIFPRO et le syndicat danois se sont attaqués au problème du trafic des joueurs nigérians

4 mars 2020
La FIFPRO et le syndicat danois de joueurs Spillerforeningen se sont opposés avec succès contre un club danois qui faisait venir systématiquement des footballeurs nigérians mineurs, des soi-disant étudiants.

Comment cela s'est-il passé ?

Le club danois FC Midtjylland avait mis en place un partenariat avec le club nigérian FC Ebedei. Cette collaboration permettait au club danois de disposer d'une option d'achat sur les plus grands talents du club nigérian, y compris les joueurs de moins de 18 ans (« mineurs »).

En 2006 et 2007, le FC Midtjylland, a entre autres engagé 6 mineurs. La Fédération danoise de football (DBU) les a inscrits en tant qu'amateurs, ce qui signifie qu'ils ne pouvaient toucher qu'un montant maximum de 3 219 euros par an.

Les joueurs avaient un permis de séjour de courte durée, sans inclure le droit de travailler.

Le Midtjylland leur fournissait le gîte et le couvert et leur donnait un peu d'« argent de poche », qui ne dépassait pas les 3 219 euros. Et les mineurs suivaient un enseignement secondaire supérieur environ 13 heures par semaine.

En février 2007, la FIFPRO a décidé de porter plainte auprès de la FIFA contre le FC Midtjylland et la Fédération danoise de football (DBU), parce que le club transférait systématiquement des joueurs nigérians mineurs en violation de l'article 19 du Règlement de la FIFA concernant le statut et le transfert des joueurs.

 

Décision

La FIFA a donné raison à la FIFPRO et a estimé que le règlement de transfert était applicable aux amateurs comme aux professionnels. La fédération danoise et le Midtjylland ont reçu des « avertissements sévères ».

La DBU a accepté le verdict, tandis que le FC Midtjylland a fait appel auprès du TAS, le tribunal arbitral du sport, en alléguant pour se défendre que les joueurs nigérians étaient principalement au Danemark en tant qu'étudiants. Le TAS a estimé que cet argument n'était pas fondé et a confirmé le verdict de la FIFA.

 

Pourquoi ce verdict est-il si important ?

Mads Oland, membre danois du comité directeur de la FIFPRO, a expliqué à quel point cette affaire était importante : « Le règlement de la FIFA vise à protéger contre le trafic de joueurs mineurs en provenance de pays du tiers monde et doit être respecté par tous les clubs - y compris le FC Midtjylland. Ce règlement est nécessaire et nous évite de nous retrouver dans une situation difficile, où les clubs européens se font concurrence pour faire venir un grand nombre de joueurs mineurs prometteurs. Après le tri préliminaire, la plupart des joueurs seront renvoyés chez eux avec le sentiment d'avoir échoué. Ou pire encore, ils finissent par être envoyés de club en club en Europe. En fin de compte, très peu d'entre eux finissent par s'en sortir. »

En 2009, la FIFA a adopté de nouveaux règlements pour protéger les jeunes joueurs contre l'exploitation par les clubs de football professionnels, ce qui a permis de limiter la traite des mineurs.

Voulez-vous en savoir plus?

Affaires en justice