Merit Award 2500

Tous les lauréats du Prix de Mérite de la FIFPRO

11 décembre 2019
La FIFPRO a remis au total 300 000 $ aux lauréats du Prix de Mérite depuis 2008. Ci-dessous un résumé.

2019 – Johanna Omolo (Kenya)
Johanna Omolo soutient les enfants défavorisés de la décharge de Dandora, au Kenya. Sa fondation aide jusqu'à 80 enfants pour les frais de scolarisation ou de fournitures, et distribue des serviettes hygiéniques à 200 filles afin qu'elles puissent continuer à aller à l'école pendant leurs règles. Le joueur de l'équipe nationale organise également un tournoi de football et des programmes pédagogiques pendant les vacances scolaires.

Ce contenu a été caché parce que les cookies n'ont pas été acceptés. Cliquez ici de reconsidérer.

2018 – Awer Mabil (Australie)
Awer Mabil tente d'améliorer la vie des réfugiés du camp de Kakuma au Kenya, où il a vécu jusqu'à ce qu'il émigre en Australie. Il fait aujourd’hui partie de l'équipe nationale australienne. Il dirige son propre organisme caritatif qui fournit aux enfants des chaussures et des équipements de football, et les soutient au niveau éducatif et des soins de santé.

Ce contenu a été caché parce que les cookies n'ont pas été acceptés. Cliquez ici de reconsidérer.

2017 – Mihai Nesu (Roumanie)
Mihai Nesu, ancien joueur de l'équipe nationale, a construit un centre de rééducation pour les enfants handicapés. Nesu, en partie paralysé en raison d'un accident de formation, offre une thérapie spéciale à environ 60 enfants en Roumanie.

Ce contenu a été caché parce que les cookies n'ont pas été acceptés. Cliquez ici de reconsidérer.

2016 – Haley Carter (États-Unis)
Haley Carter a fait connaître et soutenu financièrement l’équipe nationale des femmes afghanes. Elle a cherché avec ce projet à promouvoir l’inclusion des femmes dans la société afghane. Elle était également entraîneur adjoint de l'équipe.

Ce contenu a été caché parce que les cookies n'ont pas été acceptés. Cliquez ici de reconsidérer.

2015 – Kei Kamara et Michael Lahoud (Sierra Leone)
Kei Kamara et Michael Lahoud ont travaillé pour Schools for Salone, une œuvre caritative qui construit des écoles primaires dans leur pays natal. Les deux hommes sont d'anciens réfugiés, joueurs professionnels aux États-Unis et pour l'équipe nationale de Sierra Leone. Ils ont reversé les 25 000 USD du Prix de mérite pour la construction d’une école.

Ce contenu a été caché parce que les cookies n'ont pas été acceptés. Cliquez ici de reconsidérer.

2014 – Héctor Santibanez (Chili)
L'ancien joueur chilien Hector Santibanez a créé une école de football pour les enfants atteints du syndrome de Down. Il a reçu l'aide de nombreux autres joueurs. Son école accueille des élèves de 15 à 23 ans.

Ce contenu a été caché parce que les cookies n'ont pas été acceptés. Cliquez ici de reconsidérer.

2013 – Stiliyan Petrov (Bulgarie)
Grâce à sa fondation, Stiliyan Petrov a soutenu des familles de malades souffrant de leucémie, et contribué à la recherche sur cette maladie et d'autres pathologies graves. Il a organisé des matchs caritatifs pour collecter des fonds. L'ancien joueur de l'équipe national a créé sa fondation après avoir appris qu'il était atteint lui-même de leucémie.

2012 – Syndicat japonais de footballeurs professionnels
Le syndicat japonais de footballeurs professionnels (JPFA) a été récompensé pour son œuvre caritative au profit des victimes du tsunami de 2011 dans le pays. Le JPFA a organisé des ventes aux enchères, des visites scolaires et un match caritatif pour recueillir des fonds pour venir en aide des habitants du nord-est du Japon.

2011 – Centre Peres Pour La Paix (Israël)
Le Centre Peres pour la paix, baptisé du nom de l'ex-président Shimon Peres, a reçu le Prix de mérite pour son projet Twinned Peace Sport Schools, qui concerne annuellement 1 500 à 2 000 enfants de communautés israéliennes et de l'Autorité palestinienne. Le centre encourage la consolidation de la paix entre Israéliens et Palestiniens.

2010 – Steven Bryce et Reynaldo Parks (Costa Rica)
Steven Bryce et Reynaldo Parks ont lancé un projet pour aider les enfants et les adolescents des quartiers défavorisés. Par le biais du football, les anciens joueurs de l'équipe national ont cherché à responsabiliser les enfants en les sensibilisant à l'importance de l'éducation et des valeurs de la vie, ainsi qu'aux risques de la criminalité et de la toxicomanie.

2009 – Shabani Nonda (Rd Congo)
La fondation de Shabani Nonda a organisé des tournois de football annuels pour 350 enfants défavorisés à Kinshasa. L'ancien joueur de l'équipe nationale a également pris en charge les fournitures et les frais scolaires. Il a par ailleurs organisé un match pour la paix (avec d'autres joueurs de la RD du Congo) et fait don de la recette aux victimes de la violence.

2008 – Ibrahim Kargbo (Sierra Leone)
Ibrahim Kargbo a été récompensé pour être intervenu comme ambassadeur de la Care Foundation en Sierra Leone, son pays natal. L’organisation contribue à améliorer la vie quotidienne des communautés locales, et œuvre notamment pour le bien-être des jeunes filles et des femmes.

Voulez-vous en savoir plus?

Communauté