Qatar Stadium 1

Coupe du Monde: Accord entre la FIFPRO et l'IBB aide les footballeurs a soutenir les travailleurs

15 juillet 2021
La FIFPRO et l'Internationale des Travailleurs du Bâtiment et du Bois (IBB) ont signé un accord de coopération qui donnera aux footballeurs professionnels soucieux des droits de l'homme une plateforme pour soutenir les droits des travailleurs vulnérables avant, pendant et après la Coupe du monde de la FIFA 2022 au Qatar.

Par cet accord, le représentant international des footballeurs professionnels s'aligne sur le syndicat mondial des travailleurs du bâtiment, qui fait campagne au nom des employés migrants au Qatar. L'accord définit un cadre visant à promouvoir la protection et la promotion des droits en matière d'emploi dans et autour du football, et à faire en sorte que les tournois internationaux laissent un héritage durable. Il aidera les footballeurs à s'engager directement en faveur des droits des travailleurs au Qatar et dans les autres pays sélectionnés pour accueillir une grande compétition de football.

Cette coopération sur trois ans vise à garantir un emploi décent et équitable dans l'État du Golfe, lequel ne compte pas moins de deux millions de travailleurs migrants, dont beaucoup sont originaires d'Asie du Sud-Est et d'Afrique. La FIFPRO s'associe à l'IBB pour faire en sorte que les employés aient le droit de se déplacer librement d'un emploi à l'autre et de bénéficier d'un arbitrage équitable en cas de conflit au travail. Elles chercheront également à consacrer de nouveaux droits de négociation collective et à garantir que la main-d'œuvre immigrée ne soit pas l'objet de discriminations dans le monde professionnel.

La coopération entre la FIFPRO et l'IBB est annoncée alors que l'IBB publie Dribble or Goal? Tracking the Score for Decent Work Legacy in Qatar, (Dribbler ou marquer ? Suivre le score en faveur d'une législation professionnelle décente au Qatar), un rapport qui formule 12 recommandations pour fixer l'héritage en matière d'emploi de la Coupe du Monde de la FIFA 2022.

L'IBB fait campagne depuis une décennie pour les droits des travailleurs qui n'ont pas de voix au Qatar, pays où il n'existe pas de syndicat national officiel. Forte de ses associations nationales de joueurs affiliées, la FIFPRO fait campagne pour des droits de travail équitables dans le football mondial au nom des footballeurs professionnels. Dans le cadre de cette collaboration, les deux syndicats mondiaux faciliteront la poursuite du dialogue entre les footballeurs et les travailleurs migrants afin de promouvoir la solidarité et de guider les joueurs qui souhaitent contribuer à des changements positifs.

“Nous sommes fiers d'être le représentant des footballeurs professionnels à un moment où ils sont devenus de fervents défenseurs des droits de l'homme”

— de Jonas Baer Hoffmann - Secrétaire général

Jonas Baer Hoffmann, secrétaire général de la FIFPRO, a déclaré : « Le football professionnel a l'obligation de respecter les principes d'équité et d'égalité dans l'ensemble du jeu : il s'agit notamment de protéger les droits de l'homme dans et autour des tournois et de laisser un héritage social après les grandes compétitions. Nous sommes fiers d'être le représentant des footballeurs professionnels à un moment où ils sont devenus de fervents défenseurs des droits de l'homme. Grâce à cet accord avec l'IBB, nous serons en mesure de porter leurs voix et leurs actions afin de poursuivre un changement social plus positif. N'oublions pas que si les footballeurs n'ont pas leur mot à dire dans la décision de choisir les pays hôtes des tournois, ils deviennent inévitablement le visage de ces événements lorsqu'ils entrent sur le terrain pour performer. Ils se sentent responsables de la promotion des droits de l'homme dans ces pays ».

Ambet Yuson, secrétaire général de l'IBB, a déclaré : « Les travailleurs du bâtiment et les travailleurs migrants du monde entier se retrouvent souvent dans des positions vulnérables. Depuis plus de dix ans, l'IBB fait campagne pour faire respecter leurs droits et instaurer de bonnes conditions de travail lors des événements sportifs mondiaux. Ces deux priorités se sont rejointes au Qatar, où la quasi-totalité des travailleurs du bâtiment sont des migrants. Ce partenariat unique avec les joueurs de football est une étape importante dans notre voyage collectif vers un travail décent pour tous au Qatar, et partout dans le monde autour des méga-événements sportifs. Les grandes compétitions peuvent avoir un impact sur des questions qui vont au-delà du sport et touchent les sociétés et les communautés locales. Unis autour de valeurs communes, les travailleurs et les joueurs peuvent atteindre des objectifs communs et conserver un héritage professionnel décent qui apportera un réel changement dans la vie des travailleurs migrants au Qatar vers 2022 et au-delà. Pour l'IBB, le travail fait partie de l'équipe ».

Tim Sparv, capitaine de l'équipe nationale de Finlande et membre du Conseil Mondial des Joueurs de la FIFPRO a déclaré : « En tant que joueurs qui font le sport, nous avons une influence toujours plus grande sur les communautés où nous jouons. Le football bénéficie d'une position unique dans sa capacité à rassembler les gens et à les aider à relever certains des plus grands défis de nos sociétés. Cette coopération entre les joueurs et les travailleurs migrants est le point de départ qui contribuera à améliorer le tissu social du jeu et laissera un résultat positif pour les autres travailleurs qui peuvent bénéficier de l'héritage du football ».

BWI Jonas

Discover who we are

About us