IMG 0277

Trois femmes représenteront les syndicats de joueurs européens au conseil d'administration mondial de la FIFPRO

8 septembre 2021
La FIFPRO se dirige vers un comité directeur mondial toujours plus diversifié avec la sélection de trois femmes en son sein.

Karin Sendel, Mila Hristova et Caroline Jonsson ont été élues au nouveau comité directeur par les syndicats européens, aux côtés de Lucien Valloni et Dejan Stefanovic, lors d'une assemblée qui s'est tenue pendant deux jours à Limassol, à Chypre.

En vertu des nouveaux statuts approuvés en février, le comité directeur de la FIFPRO passera de 13 à 18 membres en novembre, avec au maximum deux tiers des membres étant des deux sexes. Le vote était la première partie d'un processus de sélection du comité directeur qui s'achèvera en novembre.

Les syndicats de joueurs d'Afrique, d'Asie et des Amériques désigneront chacun au moins une femme membre du comité directeur dans les semaines à venir.

Header Board
De gauche à droite : Mila Hristova, Karin Sendel, Dejan Stefanovic, Lucien Valloni et Caroline Jonsson.

Sendel est la capitaine de l'équipe nationale d'Israël, Mila Hristova est vice-présidente de l'Association des footballeurs bulgares, et Jonsson est une ancienne gardienne de but suédoise qui a déjà siégé au comité directeur depuis son élection en 2017.

L'avocat suisse Lucien Valloni, membre actuel du comité directeur, et le joueur retraité Dejan Stefanovic, ancien membre du comité directeur, feront partie du nouveau conseil. Ils dirigent respectivement l'Association Suisse de Football et l'association slovène des joueurs SPINS.

« Nous sommes ravis de voir l'évolution du comité directeur qui continuera à rassembler non seulement des personnes ayant une expertise et une expérience approfondies, mais aussi des personnes d'âge, de sexe et d'origine ethnique différents », a déclaré Jonas Baer-Hoffmann, secrétaire général de la FIFPRO. « Il est crucial que notre comité directeur - et les dirigeants du football professionnel - puissent réellement s'identifier à tous les joueurs et les représenter ».

Bobby Barnes, président de la FIFPRO Europe, a déclaré que l'union mondiale des joueurs est « en avance sur la courbe » du football professionnel. « La diversité est une cause que nous avons tous défendue et nous ne nous contentons plus d'en parler, nous la voyons en action », a déclaré M. Barnes. « Les nouveaux membres du comité directeur apporteront une perspective différente ».

“J'espère pouvoir porter la voix des joueurs de tous les horizons ”

— de Karin Sendel, Membre du conseil d'administration mondial de la FIFPRO

Sendel, première femme à présider l'association des joueurs israéliens, était l'une des 14 participantes au programme « Ready to Board » que la FIFPRO a organisé cette année avec Women in Football, une association britannique, dans le but de préparer les femmes à occuper des postes à responsabilité dans le football.

« De nombreuses études dans le monde entier montrent que les conseils d'administration les plus diversifiés prennent de meilleures décisions », a déclaré Sendel. « En tant que joueuse active, j'apporterai de nouvelles idées à la table : j'espère pouvoir porter la voix des joueurs de tous les horizons ».

Pour compléter le processus de sélection conformément aux statuts de la FIFPRO, les associations de joueurs d'Angleterre, de France, d'Italie, des Pays-Bas et d'Espagne - qui comptent parmi les membres les plus anciens de la FIFPRO - désigneront chacune un représentant lors d'une assemblée générale en novembre.

Chaque division de la FIFPRO dispose également de son propre comité directeur. Lors de la réunion de Limassol, les syndicats de joueurs européens ont également sélectionné les personnes suivantes pour siéger au comité directeur de FIFPRO Europe : Fraser Wishart (Écosse), Marketa Haindlova (République tchèque), Mirko Poledica (Serbie) et Spyros Neofytides (Chypre).