Ji So Yun ANP1 2500

Initiative historique : La PFA coréenne désormais dirigée par un joueur et une joueuse

19 mars 2021
La Korea Pro-Footballer's Association (KPFA) a nommé Ji So-Yun coprésidente, ce qui veut dire que l'association est désormais officiellement dirigée par un joueur et une joueuse, à savoir Lee Keun-Ho et Ji So-Yun.

« En tant que membre de la FIFPRO, la KPFA souligne qu'il ne faut pas faire de distinction de sexe entre les joueurs », a déclaré Ji lors de sa présentation cette semaine. « J'espère mettre en place une plateforme où nous pourrons réfléchir aux moyens de développer le football coréen et de protéger les droits des joueurs, qu'ils soient hommes ou femmes ».

Son collègue co-président Lee a ajouté : « S'agissant des droits des joueurs de football, le fait d'être un homme ou une femme n'a pas d'importance. La KPFA est une organisation qui représente les joueurs. Ensemble, en tant que footballeurs, nous allons partager nos opinions et travailler au développement du football coréen ».

Lee et Ji sont deux des joueurs les plus prolifiques de Corée du Sud. Lee a fait 84 apparitions en équipe nationale et a été nommé footballeur asiatique de l'année en 2012. Ji est la joueuse la plus populaire, avec 125 sélections nationales. Elle joue pour Chelsea depuis 2014. Elle est la première joueuse non britannique à avoir disputé 100 matches en Women Super League.

L'association des joueurs coréens a décidé de nommer Ji So-Yun co-présidente alors que la FIFPRO a annoncé ses réformes statutaires le mois dernier afin d'inclure plus de femmes dans les rôles de direction au sein de l'organisation.  Le syndicat mondial a introduit un seuil de 33 % de femmes dirigeantes au sein de son comité directeur mondial.

Ji So Yun ANP2 1100

« La KPFA souhaite s'appuyer sur cette expérience », a déclaré le secrétaire général de la KPFA, Kim Hoon-Ki. « Nous espérons mettre en place un système où les footballeurs et les footballeuses pourront exprimer leurs pensées sans distinction ».

Ji prévoit d'informer les joueuses des clubs de son pays du travail effectué par la KPFA et la FIFPRO. Récemment, la KPFA a commencé à rendre visite aux joueuses dans leurs clubs, entre autres pour mener une enquête sur leurs conditions de travail.

« Je tiens à féliciter Mme Ji So-Yun et tous nos collègues du KPFA », a déclaré Takuya Yamazaki, président de la FIFPRO Asie. « Il s'agit d'une initiative historique qui donne du courage à toutes les joueuses d'Asie. Les joueurs recherchent un véritable partenariat avec la direction afin d'élever le niveau de l'ensemble de l'industrie du football par le dialogue ».

« J'espère vivement que ce sera le premier d'une longue série d'événements qui créeront davantage d'opportunités pour un dialogue égal et une collaboration entre les parties prenantes en Asie ».