See what's happening on Facebook Twitter YouTube Flickr

FIFPro-Worlds-players-union-mobile-logo

Quatorze joueuses de football professionnelles de l'équipe championne du monde des États-Unis d'Amérique se trouvent dans la liste des 55 joueuses ayant reçu le plus de votes lors de l'élection de cette année pour le World 11 féminin de la FIFA FIFPRO.

Treize autres joueuses sur la liste sont sous contrat avec le vainqueur de la ligue des champions, l'Olympique Lyonnais.

La FIFA et la FIFPRO révèleront conjointement le World 11 féminin le lundi 23 septembre lors du Best Football Awards à la Scala de Milan. Ce sera la première fois que les World 11 masculin et féminin seront présentés sur la même scène.

Le vote a été organisé par la FIFPRO, qui a déjà organisé les votes de trois World 11 féminins depuis 2015. Plus de 3 500 joueuses de l'élite du monde entier ont sélectionné leur équipe favorite, constituée d'1 gardienne de but, 4 défenseuses, 3 milieux de terrain et 3 attaquantes, en fonction des performances de la saison dernière.

Les 11 joueuses ayant reçu le plus de votes à leurs postes monteront sur scène lors du gala de la FIFA pour recevoir leur récompense.

Les 55 joueuses qui ont reçu le plus de votes sont :

Nom (Pays, club actuel/ancien club)

Gardiennes de but (5)

Sarah Bouhaddi (France, Olympique Lyonnais)
Christiane Endler (Chili, Paris Saint-Germain)
Hedvig Lindahl (Suède, VfL Wolfsburg/Chelsea)
Alyssa Naeher (USA, Chicago Red Stars)
Sari van Veenendaal (Pays-Bas, Atletico)

Défenseuses (20)

Square Bronze 250Millie Bright (Angleterre, Chelsea)
Lucy Bronze (Angleterre, Olympique Lyonnais, photo)
Kadeisha Buchanan (Canada, Olympique Lyonnais)
Abby Dahlkemper (USA, North Carolina Courage)
Crystal Dunn (USA, North Carolina Courage)
Nilla Fischer (Suède, Linkopings/VfL Wolfsburg)
Sara Gama (Italie, Juventus)
Stefanie van der Gragt (Pays-Bas, FC Barcelona)
Alex Greenwood (Angleterre, Olympique Lyonnais)
Stephanie Houghton (Angleterre, Manchester City)
Ali Krieger (USA, Orlando Pride)
Saki Kumagai (Japon, Olympique Lyonnais)
Amel Majri (France, Olympique Lyonnais)
Griedge Mbock (France, Olympique Lyonnais)
Maren Mjelde (Norvège, Chelsea)
Kelley O'Hara (USA, Utah Royals)
Wendie Renard (France, Olympique Lyonnais)
Michelle Romero (Venezuela, Deportivo La Coruna)
Camila Saez (Chili, Rayo Vallecano)
Becky Sauerbrunn (USA, Utah Royals)

Milieux de terrain (15)

Square Lavelle 250Andressa Alves (Brésil, AS Roma)
Kosovare Asllani (Suède, CD Tacon/Linkopings)
Sara Daebritz (Allemagne, Paris Saint-Germain)
Danielle van de Donk (Pays-Bas, Arsenal)
Julie Ertz (USA, Chicago Red Stars)
Formiga (Brésil, Paris Saint-Germain)
Jackie Groenen (Pays-Bas, Manchester United)
Amandine Henry (France, Olympique Lyonnais)
Lindsey Horan (USA, Portland Thorns)
Rose Lavelle (USA, Washington Spirit, photo)
Carli Lloyd (USA, Sky Blue)
Dzsenifer Marozsan (Allemagne, Olympique Lyonnais)
Samantha Mewis (USA, North Carolina Courage)
Sherida Spitse (Pays-Bas, Valerenga)
Keira Walsh (Angleterre, Manchester City)

Attaquantes (15)

Square Miedema 250Oriana Altuve (Venezuela, Rayo Vallecano)
Caroline Graham Hansen (Norvège, FC Barcelona)
Pernille Harder (Danemark, VfL Wolfburg)
Tobin Heath (USA, Portland Thorns)
Ada Hegerberg (Norvège, Olympique Lyonnais)
Jennifer Hermoso (Espagne, FC Barcelona)
Sam Kerr (Australie, Chicago Red Stars)
Eugenie Le Sommer (France, Olympique Lyonnais)
Lieke Martens (Pays-Bas, FC Barcelona)
Vivianne Miedema (Pays-Bas, Arsenal)
Alex Morgan (USA, Orlando Pride)
Nikita Parris (Angleterre, Olympique Lyonnais)
Megan Rapinoe (USA, Reign FC)
Marta Vieira da Silva (Brésil, Orlando Pride)
Ellen White (Angleterre, Manchester City)

Éléments clés du World 11 :

  • 6 joueuses de l'équipe nationale des États-Unis ont fait leur première apparition dans la présélection : Naeher, Dahlkemper, Dunn, O'Hara, Horan et Lavelle.
  • Les autres 14 novices sont : Altuve, Asllani, Bouhaddi, Endler, Formiga, Van der Gragt, Greenwood, Parris, Romero, Saez, Spitse, Van Veenendaal, Walsh et White.
  • 10 joueuses font leur retour après avoir raté le coche en 2017 : Alves, Ertz, Gama, Graham Hansen, Heath, Krieger, Mbock, Rapinoe et Sauerbrunn.
  • Ertz et Krieger ont toutes les deux été présentes dans un World 11. Ertz faisait partie du World 11 2015, tandis que Krieger se trouvait dans le World 11 2016.
  • Seulement 24 joueuses de la liste 2017 se trouvent dans les 55.
  • Camille Abily et Irene Paredes, qui étaient toutes les deux dans le World 11 2017, ne sont pas dans la liste des 55 de cette année. Abily a mis fin à sa carrière.
  • Les joueuses suivantes n'ont pas non plus été retenues dans la présélection de cette année : Katarzyna Kiedrzynek, Sandra Panos , Andreea Paraluta, Almuth Schult, Anouk Dekker, Kristin Demann, Natalia Gaitan, Tuija Hyyrynen, Alanna Kennedy, Ashley Lawrence, Elena Linari, Babett Peter, Ali Riley, Line Roddik Hansen, Sandra Zigic, Karen Carney, Sara Bjork Gunnarsdottir, Victoria Losada, Silvia Meseguer, Alice Parisi, Caroline Seger, Caroline Weir, Barbara Bonansea, Deyna Castellanos, Nadia Nadim, Ewa Pajor, Laura Rus, Shanice van de Sanden, Jodie Taylor.
  • Les États-Unis comptent le plus de joueuses dans la liste (14), suivis par l'Angleterre et les Pays-Bas, finaliste de la Coupe du monde, disposant tous deux de 7 joueuses.
  • L'Olympique Lyonnais est le club qui a, de loin, le plus de joueuses dans la liste (13), suivi du Paris Saint-Germain et de Barcelone avec 4 joueuses.
  • 18 joueuses ont été retenues dans les trois listes de 55 : Bronze, Buchanan, Fischer, Harder, Hegerberg, Henry, Hermoso, Houghton, Kumagai, Le Sommer, Lindahl, Lloyd, Majri, Marozsan, Miedema, Morgan et Renard.
  • Le World 11 de la FIFPRO 2017 était : Hedvig Lindahl; Lucy Bronze, Nilla Fischer, Irene Paredes, Wendie Renard; Camille Abily, Dzsenifer Marozsan, Marta; Pernille Harder, Lieke Martens, Alex Morgan.

 

Pour plus d'informations sur les joueurs de la liste des 55, cliquez ici