See what's happening on Facebook Twitter YouTube Flickr

FIFPro-Worlds-players-union-mobile-logo

Le footballeur professionnel camerounais Albert Dominique Ebossé Bodjongo Dika est décédé dans la soirée du samedi 23 août. Le joueur de la JS Kabylie, âgé de 24 ans, a mortellement été blessé par des supporters de la JS Kabylie à l'issue de sa défaite à domicile face à l'USM Alger : 2-1.

Au moment où les joueurs quittaient la pelouse, un certain nombre de leurs supporters se sont mis à leur lancer des projectiles (dont des pierres). Selon une déclaration du site de la JS Kabylie, un de ces projectiles a heurté Ebossé au visage.

Transporté d'urgence à l'hôpital voisin, l'attaquant camerounais Ebossé y est décédé quelques heures plus tard d'un traumatisme crânien.

Un peu plus tôt dans la soirée, Albert Ebossé avait marqué le seul but de la JS Kabylie (JSK) en convertissant un penalty au cours de la 24e minute. C'était le deuxième match de la saison 2014-2015. Il avait été couronné meilleur butteur, avec 17 buts, de la saison précédente de la première ligue algérienne. Ebossé avait quitté le club malaisien Perak FC pour joindre la JSK en juillet 2013.

Réactions :

« Je suis dégoûté et déçu de cette triste nouvelle », dit Mohand Cherif Hannachi, président de la JS Kabylie. « La JS Kabylie a perdu aujourd'hui un grand joueur et un grand buteur. Tout le monde l'appréciait. Il fait ses adieux après avoir marqué un but et reçu une pierre à la tête. Je suis désolé, je ne peux rien dire de plus... »

De nombreux joueurs sont consternés, dont l'ancien joueur de la JS Kabylie Essaïd Belkalem (qui joue actuellement au Trabzonspor, Turquie). « Je suis complètement dévasté et choqué d'entendre cette terrible nouvelle. »

En hommage à Albert Ebossé, la Fédération algérienne de Football (FAF) a suspendu tous les matches du week-end des 29 et 30 août. La FAF et la Ligue de Football professionnel algérienne (LFP) fera un don de 100.000 USD à la famille d'Ebossé et la JS Kabylie s'est engagée à verser à la famille d'Ebossé tous les salaires du joueur jusqu'à la date d'expiration de son contrat avec le club.

Issa Hayatou, président de la Confédération africaine (CAF) a réagi en demandant aux syndicats membres d'agir fermement contre la violence dans les stades et que les coupables de cet incident soient traités avec la plus grande fermeté.

 

Lire aussi: Plus de professionnalisme pour plus de sécurité !
  Décès d'Ebossé : le SYNAFOC condamne !