See what's happening on Facebook Twitter YouTube Flickr

FIFPro-Worlds-players-union-mobile-logo

Plus de 500 femmes et hommes représenteront leur pays à l'occasion de la Coupe du monde des sans-abri qui se tiendra à Oslo, en Norvège. La FIFPro et ses syndicats membres veulent aider ces joueurs à se réintégrer.

Pour la troisième année consécutive, la FIFPro décernera un prix Fair-play quotidien aux joueurs qui ont fait état d'un esprit sportif exceptionnel lors de l'événement qui se déroule du 29 août au 5 septembre.

Six syndicats membres de la FIFPro d’Angleterre, d'Inde, d'Irlande, d'Israël, d'Écosse et de Suisse soutiennent les organisations de football de rue locales en leur fournissant des équipements, dont des ballons, survêtements, protège-tibias et des chaussures.

À l'occasion de l'assemblée générale de la FIFPro 2016, tous les syndicats membres ont convenu de suivre l'exemple de ces syndicats et de soutenir leur organisation de football de rue locale.

« Nous nous attendons à ce que d’autres membres participent bientôt », a déclaré Tony Higgins, président du comité de responsabilité sociale de la FIFPro.

PFA Irlande

PFA Irlande a fourni aux ligues de sans-abri en Irlande (Ireland Homeless Street leagues - IHSL) des chaussures de football spéciales adaptées aux terrains de gazon artificiel en Norvège. Un geste qui va bien plus loin que des bottes gratuites, affirme Sean Kavanagh, fondateur et président d'IHSL, qui aide les sans-abri ou les personnes qui ont dû faire face à des problèmes de toxicomanie ou qui ont connu la prison.

« En reconnaissant les efforts de nos joueurs et des entraîneurs, la PFAI a montré qu'un lien unit tous ceux qui entrent sur le terrain pour jouer et pour réaliser leur rêve », raconte Kavanagh à la FIFPro.

« Il est tellement important de faire partie de la famille du football pour des individus qui éprouvent comme un sentiment d'appartenance après avoir été si longtemps isolés... »

En participant à des sports d'équipe comme le football, ces personnes reprennent confiance en elles, acquièrent une autodiscipline, des compétences interpersonnelles et adoptent un mode de vie sain, raconte Kavanagh.

Le fait de participer à la Coupe du monde des sans abri les motive encore davantage, explique-t-il. « Imaginez un peu ce que vous ressentez lorsque vous portez le maillot de votre pays sur le terrain lorsque l'hymne national retentit ! »

« Nos joueurs n'atteindront sans doute jamais le niveau de réussite de leurs collègues professionnels, mais en surmontant les nombreux obstacles auxquels ils ont dû faire face, le simple fait de jouer au football est une réussite en soi. »

HWC ENG IND 640 John Hudson et l'équipe de l'Afrique du Sud, Cyrus Confectioner et les équipes Indiennes

Autres exemples aux quatre coins du monde

John Hudson, PFA Angleterre, Directeur de la Communauté : « Nous soutenons avec notre partenaire Tackle Africa l'organisation sud-africaine OASIS depuis un certain nombre d'années. Avec notre soutien, OASIS a pu former localement des personnes sur divers thèmes, de la prévention du VIH/SIDA à des compétences informatiques de base. Nous avons également financé un tournoi local et fournissons un kit pour l'équipe de la Coupe du monde des sans-abri sud-africaine. »

Cyrus Confectioner, Directeur général de FPAI Inde : « L'année dernière, nous avons fourni des ballons à l'équipe indienne et deux ensembles de kits incluant des survêtements. Nous avons également envoyé des joueurs de l'équipe nationale d’Inde rencontrer l'équipe pour les inspirer et les conseiller. Cette année, nous essayons d'obtenir un sponsor pour pouvoir compter également sur un soutien financier supplémentaire. »

Tony Higgins, Président de PFA Écosse : « Nous avons fourni 50 ballons de football à la Homeless League, au sein de laquelle sont sélectionnés les joueurs de l'équipe écossaise pour la Coupe du monde des sans-abri. Les ballons ont été fabriqués par une organisation caritative africaine du nom de ‘Alive and Kicking‘, donc nous avons non seulement soutenu l'équipe de la Coupe du monde des sans-abri, mais aussi cette initiative en Afrique. »

Le syndicat de joueurs israélien, IFPO, a soutenu l'organisation locale de football pour sans-abri avec des équipements, alors que le syndicat de joueurs suisse, SAFP, a fait don de protège-tibias à son équipe suisse de sans-abri.