See what's happening on Facebook Twitter YouTube Flickr

FIFPro-Worlds-players-union-mobile-logo

Cher Président Bach,

En qualité d'organisations non-gouvernementales de premier plan dans le domaine des droits de l'homme (y compris les droits de l'enfant et du travail), de l'environnement et de la lutte contre la corruption, ainsi qu'en qualité de représentants officiels des footballeurs professionnels et de leurs supporters, nous rassemblons nos forces pour collaborer sur la question des « Événements sportifs d'envergure internationale ».

L'Agenda 2020 du CIO représente une opportunité importante pour veiller à ce que les Jeux olympiques et paralympiques futurs ainsi que les Jeux Olympiques de la Jeunesse et d'autres événements sportifs d'envergure internationale soient organisés de façon à respecter les droits de l'homme, du travail, l'environnement et les exigences en matière de lutte contre la corruption durant toute le cycle de l'événement - à savoir de l'étape d'offre initiale au niveau national jusqu'à la cérémonie de clôture et au rapport final. Ceci permettra d'améliorer l'impact positif de ces événements sportifs d'envergure internationale, et offrira au CIO l'occasion de témoigner de sa « responsabilité sociale », de promouvoir des principes étiques fondamentaux universels, ainsi que de « préserver la dignité humaine » telle qu'exprimée dans la Charte olympique.

Avec les Recommandations 20+20 publiées par le CIO le 18 novembre dernier, une étape importante a été franchie pour ne pas se contenter de réformer le CIO, mais aussi de relever des défis sportifs internationaux au sens plus large. C'est avec le plus grand plaisir que nous accueillons plus particulièrement les propositions d'une approche durable d'ensemble de lutte contre la discrimination, y compris en y associant une « orientation sexuelle », d'égalité des sexes, des questions environnementales et du travail, de transparence et de bonne gouvernance.

En ce qui concerne les « partenariats stratégiques avec les O.N.G. » (Recommandation 20) et un dialogue permanent avec la société civile (Recommandation 39), nous vous encourageons à adopter une approche systématique comme cela se fait désormais communément au sein des entreprises internationales. Ceci doit être accompagné d'un processus méthodique de dialogue social au cours de la phase de développement, tout au long de la chaîne logistique, et durant l'événement même, y compris avec les athlètes et les travailleurs engagés dans la préparation des événements et dans la fabrication des produits olympiques.

Des organisations non-gouvernementales spécifiques peuvent également contribuer à une analyse de risques indépendante durant le processus d'offres, en améliorant ainsi les informations disponibles pour le CIO et en en partageant les charges.

Nous sommes décidés à nous engager et à contribuer à la mise en œuvre des réformes proposées, et à fournir les bases et l'orientation dont vos équipes et vous-même pourriez avoir besoin pour prendre des décisions fondées, qui seront décisives pour bien des vies humaines dans les pays d'accueil potentiels.

Nous espérons vous rencontrer pour évoquer nos intérêts partagés dès le début de l'année 2015. En vous souhaitant un processus positif pour l' « Agenda 2020 », promouvant le rôle du sport pour le meilleur,

 

Salutations distinguées,

Amnesty International
FIFPro – World Players' Union
Football Supporters Europe
Human Rights Watch
International Trade Union Confederation
Supporters Direct Europe
Terre des Hommes International Federation
Transparency International Germany