See what's happening on Facebook Twitter YouTube Flickr

FIFPro-Worlds-players-union-mobile-logo

Présents à Yaoundé du 10 au 17 novembre 2013 dans le cadre du barrage retour de Coupe du Monde contre la Tunisie, les joueurs de l'équipe nationale du Cameroun se sont joints au SYNAFOC et la FIFPro pour botter le racisme hors du football.

Certains ont plus d’une fois été victimes d’actes racistes en club. Mais déjà victime ou pas victime, tous se sentent concernés et affichent la même détermination, la même volonté et le même engagement à combattre efficacement cette bêtise humaine qui gangrène leur sport. Raison pour laquelle, ils ont tous accepté de participer à la campagne lancée par le Syndicat National des Footballeurs Camerounais (SYNAFOC) et qui a pour objectif d’exclure le racisme du football en lui mettant un carton rouge. Arrêt sur image !

Samuel Eto’o : « J’interpelle les dirigeants du football mondial à prendre des mesures draconiennes pour barrer la route au racisme. »

De g à d : Allan Romeo Nyom et Cédric Raoul Loé : Le 26 octobre 2013, l’international camerounais de Grenade, Allan Nyom avait été victime des chants racistes des supporteurs d’Elche lors de la 11ème journée de Liga.

 width

Allan Nyom & Cédric Loé, Pierre Webo, Charles Itandje, JeanMakoun, Nicolas Nkoulou

Pierre Achille Webo: « C’est quasiment impossible pour un footballeur de prendre du plaisir dans un stade où on entend des chantes racistes. »

Charles Itandje : « La lutte contre le racisme doit être une faire de tous. »

Jean II Makoun : « Tous ces cris de singes qu’on entend souvent dans les stades sont très insultants et inhumains. »

Nicolas Nkoulou : « Je dis bravo au SYNAFOC pour cette campagne de lutte contre le racisme. »

 width

Alexandre Song, Aurélien Chedjou, Eyong Enoh, Eric Choupo-Moting, Joël Matip

Alexandre Song : « Il faut combattre avec force et détermination tous ces gens qui viennent polluer le football. »

Aurélien Chedjou : « Le fléau prend de l’ampleur. C’est pourquoi il faut agir vite et avec fermeté. »

Enoh Eyong : « Je suis fiers de me joindre au SYNAFOC et à la FIFPro pour dire stop au racisme. »

Eric Choupo-Moting : « Le racisme est une bêtise ! »