See what's happening on Facebook Twitter YouTube Flickr

FIFPro-Worlds-players-union-mobile-logo

Certains footballeurs professionnels disputent près de 80 matchs et parcourent plus de 100 000 kilomètres chaque année pour représenter leur équipe nationale, alors que le calendrier des matchs est de plus en plus encombré au sommet de la compétition, selon une nouvelle étude de la FIFPRO.

Alors que les autorités du football rivalisent pour donner à leurs ligues ou tournois une visibilité maximale, les joueurs de haut niveau sont confrontés à des périodes de repos de plus en plus courtes, certains d’entre eux bénéficiant d'une pause hors saison de moins de deux semaines, selon les études.

Le rapport - At the Limit: Player Workload in Elite Professional Men's Football (À La Limite: La charge de travail au sein de l'élite du football professionnel masculin) – compile des statistiques sur le calendrier des matchs, les déplacements et le temps de récupération d'un échantillon de 16 joueurs originaires d'Europe, d'Asie, des Amériques et d'Afrique, qui participent à plusieurs compétitions pour leur club et leur équipe nationale.

atl cover french 270Le rapport compare les résultats concernant la charge de travail des joueurs au cours des 12 derniers mois avec la science médicale sur la santé et la capacité de performance (*).

Les résultats d'une récente enquête menée auprès de plus de 500 joueurs de premier plan sur le calendrier des matchs sont également cités dans le rapport.

Les données des joueurs recueillies au cours des 12 derniers mois montrent, par exemple :

  • Heung-Min Son (Tottenham Hotspur & Corée du Sud) a disputé 78 matchs et parcouru plus de 110 000 kilomètres pour représenter son équipe nationale
  • Lasse Schone (Ajax & Danemark) a eu moins de deux semaines de vacances entre la Coupe du Monde 2018 et le début de l'entraînement de pré-saison avec son club
  • Alisson Becker (Liverpool & Brésil) a disputé 72 matchs et parcouru 80 000 kilomètres pour représenter son équipe nationale, sans bénéficier d'un congé de mi-saison
  • Ivan Rakitic (Barcelona & Croatie) a joué presque les trois quarts des matchs sans cinq jours de repos entre deux, ce qui est recommandé pour jouer au plus haut niveau et éviter les blessures.
  • Sadio Mané (Liverpool & Sénégal) a disputé 70 matchs et parcouru 100 000 kilomètres pour représenter son équipe nationale, sans bénéficier d'un congé de mi-saison

Le rapport At the Limit formule des recommandations pour protéger la santé à long terme des joueurs d'élite et préserver l'excellence sportive au sommet de la compétition.

Ces recommandations comprennent :

  • Instaurer des pauses hors saison obligatoires de 4 semaines et des pauses mi-saison obligatoires de 2 semaines
  • Limiter le nombre de fois par saison où les joueurs ont des compétitions consécutives avec moins de cinq jours de récupération entre deux matchs
  • Examiner l'opportunité d'imposer des plafonds annuels de matchs pour chaque joueur afin de protéger sa santé et sa performance
  • Élaborer un système d'alerte rapide pour surveiller la charge de travail des joueurs et les aider à planifier les matchs à l'avance

Cliquez ici pour toutes les recommandations

Theo van Seggelen, Secrétaire général de la FIFPRO, a déclaré : “Bien que nous soyons conscients depuis plusieurs années de la pression croissante sur les joueurs de haut niveau, ce rapport souligne clairement l'ampleur de cette pression dans le jeu d'aujourd'hui.”

“Pour répondre aux exigences du calendrier des matchs, on demande régulièrement aux joueurs de jouer à leur limite, sans repos ni récupération suffisants. Cela signifie qu'ils ne peuvent pas donner les meilleurs résultats et, pire encore, que certains souffrent de périodes prolongées de tension mentale et physique.”

"La recherche scientifique confirme que la santé des joueurs de haut niveau est menacée en raison de l'encombrement actuel du calendrier des matchs. Nous attendons de tous les acteurs du football qu'ils commencent à travailler ensemble pour mettre en place des garde-fous qui réduisent la pression sur les joueurs qui représentent le sommet du football afin de protéger leur santé, leur carrière et le jeu lui-même.”

 *Muscle injury rate in professional football is higher in matches played within 5 days since the previous match: a 14-year prospective study with more than 130,000 match observations (Hakan Bengtsson, Jan Ekstrand, Markus Walden, Martin Hagglund at Linkoping University, 2017)

Playing too Many Matches is Negative for both Performance and Player Availability (Jan Ekstrand at Linkoping University, 2013)

Elite football teams that do not have a winter break lose on average 303 player-days more per season to injuries than those teams that do: a comparison among 35 professional European teams (Jan Ekstrand, Armin Spreco, Michael Davison at Linkoping University, Aspetar Orthopaedic and Sports Medicine Hospital in Doha and Isokinetic Medical Group in London, 2018)

Attachments:
Download this file (FIFPRO-report-FR_07-08-pages.pdf)Rapport At The Limit