See what's happening on Facebook Twitter YouTube Flickr

FIFPro-Worlds-players-union-mobile-logo

Anthony Baffoe est un homme occupé. L’ancien footballeur partage son temps entre la FIFA, la CAF et surtout, l’Association des Footballeurs Professionnels du Ghana (PFAG). Un an après la création de ladite association, il revient sur les progrès effectués et prévient son monde. « Il faut être patient... »

 

Baffoe a fait avancer l’PFAG à grandes enjambées. Elle possède le statut d’observateur à la FIFPro depuis novembre 2009. Son secrétaire général s’en félicite et dresse un premier bilan : « La fédération de football nous a officiellement reconnus. Je suis très proche de Kwesi Nyantakye, le Président de la fédération. Nous l’invitons à participer à nos réunions. Il ne peut pas toujours se joindre à nous, mais nous voulons qu’il soit au courant de ce que nous faisons. Nous sommes également en contact avec le Bureau de la Premier League, le ministère de la Jeunesse et des Sports et le Conseil National du Sport. Cette reconnaissance par les instances dirigeantes, sportives et politiques, c’est un premier pas en avant »

 

La prochaine étape sera de faire adhérer, c’est une évidence, autant de joueurs que possible. Baffoe et l’PFAG ont envoyé une lettre aux clubs, et l’ancien joueur de Metz a l’intention de s’entretenir avec tous les joueurs pour les encourager à adhérer.« Ils savent ce que nous sommes en train de réaliser, dit-il.  Je me rendrai aussi dans les académies de clubs tels que Feyenoord, Salzburg Red Bull et l’Académie Right to Dream. »

 

Baffoe a roulé sa bosse. Fils de diplomate ghanéen, né en Allemagne où il a débuté sa carrière au FC Köln. Il a parcouru le monde pour gagner sa vie en tant que footballeur. Il a ainsi joué sur quatre continents. Il continue aujourd’hui de parcourir le globe en tant que secrétaire général de l’PFAG. « Je suis en contact avec de nombreux syndicats tel que la VVCS des Pays-Bas, ou PFA en Angleterre. Ce sont des exemples pour moi. »

 

Le soutien des meilleurs joueurs ghanéens contribue au bon fonctionnement de l’PFAG. « L’implication des joueurs actuels est vitale » reconnait Baffoe, ancien Black Star lui-même (16 sélections). « Pour moi, les stars ce sont eux, leur soutien est essentiel. Ils sont notre moteur. »

 

Baffoe s’est entretenu avec Mickaël Essien (Chelsea) et Stephen Appiah (Bologne), qui lui ont parlé de leurs expériences avec les associations des joueurs telles que PFA en Angleterre et l’AIC en Italie. Ces derniers ont été respectivement élus membres du comité directeur et vice-président de l’PFAG. Un autre membre notable du comité directeur est Richard Kingson, gardien de but du Wigan Athletic et de la sélection ghanéenne.

 

Un an après la création de l’PFAG, l’enthousiasme de Baffoe ne s’éteint pas. « Personne ne pensait que cela marcherait, mais nous allons de l’avant et cela fonctionne. Mais il faut savoir se montrer patient…»